Mort de Clément Meric : Annulation d'une mise en examen

Ecrit par

La justice vient d’annuler la mise en examen d’une femme de 33 ans. Les charges retenues contre elle n’était pas suffisantes pour l’impliquer de près ou de loin dans la mort de Clément Méric.

Presque un an jour pour jour après la mort de Clément, la justice a décidé d’annuler la mise en examen d’une femme de 33 ans. Cette dernière est une des compagnes des deux agresseurs. La justice prend son temps afin de bien comprendre le meurtre politique de Clément Meric par des skinheads néo-nazis. Cette tragédie avait mené la classe politique à dissoudre deux groupes d’extrême droite. Selon le Figaro, la cour d’appel a jugé qu’il n’existait pas assez d’éléments prouvant la participation, active ou non, de la jeune femme dans la bagarre. Un homme de 26 ans impliqué dans la rixe n’a pas été mis en examen malgré le fait qu’il soit soupçonné d’être intervenu à la fin de la bagarre, muni de sa ceinture. En tout cas, les deux principaux responsables, Esteban Morillo et Samuel Dufour, sont toujours inculpés. Une manifestation dans Paris est organisée le jour de la mort de Clément Méric , notamment par le groupe Action Anti Fasciste Paris-Banlieue, en sa mémoire.