Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu)

Ecrit par

Ce n'est pas pour vous torturer chers étudiants qui sont passés à coté des PVT, mais voici à quoi ressemble la vie nocturne à Montréal !

Dans l'épisode 1, je vous faisais découvrir Montréal, les adresses étudiantes et le prix exorbitant du système universitaire. Cette fois-ci, il est temps de parler de sorties, soirées, amusement, alcool, sexe… En gros, tout ce qui fait frémir les jeunes de Montréal ou d'ailleurs. Tout d'abord, laissez-moi vous dire que j'ai été étonnée de voir tant de Sex Shops, de cinémas érotiques et de clubs de strip-tease dans la ville. Il y a plusieurs années, Montréal accueillait le quartier du Red Light alias le quartier chaud lapin de la ville ! Et même si ce quartier n'existe plus, les boutiques à vibromasseurs et les cinémas ambiance Belle Knox eux sont bien présents ! Autre chose qu'on trouve à Montréal : les centres de compassion, dispensaires de cannabis. Ce cabinet médical est là pour vous fournir de la drogue, si bien sûr vous avez une bonne raison ! Et non, "je veux de la beuh pour planer mec" n'est pas une raison suffisante.

Plus d'actu sur MontrealMontréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 1 (Exclu)

Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu) - photo
Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu) - photo

Il faut savoir qu'il n'est pas difficile de s'amuser à Montréal, car toutes les activités extérieures sont gratuites. Et en ce moment, les pique-niques électroniques et les festivals sont à la mode. L'occasion pour les étudiants de danser, écouter de la musique et de faire des rencontres gratuitement et souvent. Je dis bien souvent, car il y a pas moins de 108 festivals par an ! J'ai pu assister au Montréal festival électronique groove (le MEG 2014) qui avait lieu dans plusieurs endroits de la ville. Musique hip-hop, électro, folk, il y en avait pour tous les goûts, que ce soit en termes de musique ou d'étudiants ! J'en profite pour vous dire que les étudiants montréalais sont très beaux, mais bon, ceci n'est pas le sujet et en plus ce n'est qu'une généralité (mais ils sont tout de même beaux !).

Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu) - photo
Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu) - photo

Pour aller boire un verre en terrasse, je vous conseille la rue Saint Sulpice. Pour danser jusqu'au bout de la nuit (enfin jusqu'à 3 h) je vous conseille le Boulevard Saint Laurent ou la rue Saint Denis. Le problème avec les sorties nocturnes à Montréal, c'est que tous les bars et clubs ferment à 3 h, comme à Londres. Récemment, meltyCampus se demandait ce que valaient vraiment les boites parisiennes, ce qui est certain, c'est qu'au moins elles ne ferment pas tôt ! À 3 h à Montréal, vous pouvez êtes sûr de trouver les fêtards tous agglutinés dans la rue, à la recherche d'un fast-food ouvert. Car oui, les clubs ferment avant les fast-foods à Montréal… À suivre : l'interview de Nadia étudiante en Littérature Française !

Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu) - photo
Montréal : La vie étudiante chez les canadiens, épisode 2 (Exclu) - photo

Montreal

Plus d'actu surMontreal
meltybuzz.fr