Mariage gay : "Étudiante et lesbienne, je suis pour le mariage gay"

Ecrit par

Ninon a 21 ans. Elle est étudiante en droit et homosexuelle. Ninon a une conception bien à elle du mariage et du droit à être parents pour les gays. Elle s'en est expliquée à meltyCampus.

À 21 ans, Ninon est une jeune femme mature, qui sait ce qu'elle veut. Elle sera juge d'instruction, elle en est sûre. À côté de cela, la jeune femme s'est découverte lesbienne quand elle avait 15 ans. Après deux ans de "honte et de peur", Ninon s'est confiée à ses amis, puis à ses parents. "J'ai de la chance d'avoir grandi dans une famille très ouverte, qui a totalement accepté mon homosexualité avec bienveillance" raconte-t-elle. Et c'est justement parce que cette étudiante en droit est très proche de sa famille qu'elle a l'intention d'en construire une à son tour, plus tard. "Je ne me vois pas vivre autrement qu'en famille, plus tard. C'est une trop belle expérience pour que des gens décident à ma place si j'en ai le droit ou non" estime Ninon, qui s'est confiée à meltyCampus. Pour cette raison, la jeune femme est pour l'ouverture du mariage et du droit à être parents chez les homosexuels. "Je n'ai pas l'intention de me marier, mais je veux pouvoir avoir le choix" déclare-t-elle.

Mariage gay : "Étudiante et lesbienne, je suis pour le mariage gay"

Selon la jeune femme, si tant d'homosexuels veulent aujourd'hui les mêmes droits que les hétérosexuels, ce n'est pas un hasard. "On vit dans une société plutôt lyssenkiste, qui a largement dépassé les lois imposées par la nature. Alors pourquoi on s'arrêterait là ? Deux personnes du même sexe ont aujourd'hui la possibilité de concevoir un enfant. Pourquoi ne pas leur donner ce droit ?" s'interroge Ninon, qui partage donc l'avis de nombreux étudiants sur le sujet du mariage gay. "Le droit à l'enfant, qui fait tant débat aujourd'hui, est un fait depuis déjà de nombreuses années. Je ne sais pas si c'est une bonne chose ou non, mais toujours est-il qu'il est hypocrite de balancer le sujet sur la table maintenant, parce que les homosexuels le demandent" poursuit l'étudiante en droit, qui étudie à l'université de Lille. "Ce qui fait peur aux anti-mariage gay, c'est évidemment le chamboulement de leur civilisation. Il va falloir qu'ils s'y fassent, la société hétéro-centrée qu'ils connaissent, c'est fini". Êtes-vous d'accord avec ces propos ?

Mariage gay : "Étudiante et lesbienne, je suis pour le mariage gay" - photo
Mariage gay : "Étudiante et lesbienne, je suis pour le mariage gay" - photo