Mali : Les étudiants privés de fête de l'Indépendance !

Ecrit par

Au Mali, les autorités ont décidé d’annuler la prière collective pour la paix au Mali, organisée par une association de jeunes et ce sans fondement.

Au Mali la colère gronde face aux agissements du président du Haut Conseil de base des Maliens du Ghana, Mohamed Seydou Haïdara. Selon notre source, Maliactu, ses décisions arbitraires soulèvent l’opinion publique. Dernière frasque en date, l’interdiction de la célébration de l’indépendance du pays. Pour l’occasion, l’association des Jeunes ressortissants du Mali avait prévu une prière collective. Elle a été annulée par le président du Haut Conseil de base des Maliens de Koumassi, sur l’ordre de Mohamed Seydou Haïdara. Ce dernier a en effet payé un pot de vin pour asseoir son homologue de Koumassi. En contrepartie, il lui est redevable donc n’a jamais le dernier mot. Officiellement, ce rassemblement a été annulé pour cause de non-respect envers les leaders. On n’en sait pas davantage.Aux Etats-Unis, un bal du lycée avait été annulé pour cause de twerking, là au moins on comprenait les raisons.

Mali : Les étudiants privés de fête de l'Indépendance !

Nul doute que ces débordements de toutes parts vont mener à la destitution du Président, déjà très impopulaire dans son pays. Les Maliens affirment ne pas cautionner ses agissements et le soupçonnent de corruption. Ils émettent des doutes sur ses relations avec les groupes armés, qui ont source de déstabilisation au Mali. D'ailleurs, l'université du Mali a la réputation d'être corrompue jusqu'à la moelle. L’annulation d’une célébration aussi populaire que l’indépendance du pays semble être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et désormais, le peuple a bien envie de faire entendre sa voix pour ne plus subir ses décisions arbitraires. "Gao Youth", l’association des Jeunes Ressortissants du Mali a permis au peuple malien d’ouvrir les yeux sur le comportement de son dirigeant, qui ne devrait plus le rester bien longtemps.

Source : http://maliactu.net/