Maif First Time : 5 astuces pour gérer son premier covoiturage !

Ecrit par

Le covoiturage se développe chez les jeunes actifs. C'est un mode de transport économique, écologique et convivial. Avec Maif First Time, voici 5 astuces de meltyCampus pour un premier covoiturage réussi :

La mobilité est une composante essentielle de l'entrée dans la vie active. Quand le train est trop cher et les transports en commun mal adaptés, les jeunes se rabattent sur le covoiturage. Partager l'habitacle, ce n'est pas seulement diviser les frais et réduire les émissions de carbone. Le covoiturage est aussi une façon de se rencontrer. Nous vous parlions déjà de l'application Campus Car, le projet de covoiturage à l'IUT de Belfort-Montbéliard. En partenariat avec Maif First Time, la rédaction de meltyCampus a décidé de vous montrer comment faire pour rendre l'expérience agréable. Vous n'avez pas encore franchi le pas ? Voici 5 astuces pour gérer son premier covoiturage comme un pro ! 1. Communiquez avant le départ. En cas d'annulation ou de modification du trajet, il faut pouvoir contacter rapidement tous les participants. La meilleure façon d'y parvenir est de vous munir de tous les numéros de téléphone et adresses mails nécessaires. 2. Déterminez la participation financière de chacun. Bien sûr, il faut se mettre d'accord sur la façon dont vous partagerez les frais d'essence. Si vous ne descendez pas tous au même endroit, pensez à établir l'itinéraire le plus court et le plus cohérent possible pour chacun de vous.

3. Vérifiez que vous êtes bien assurés. Bien sûr, personne ne souhaite un accident. Mais une assurance auto est obligatoire pour avoir le droit de conduire un véhicule. Si vous alternez les conducteurs (pour les trajets longs) vérifiez que votre contrat vous autorise à leur passer le volant... et aussi qu'il ont leur permis. 4. Créez une playlist sympa. Tout le monde n'a pas les mêmes goûts musicaux. Pour garantir une bonne ambiance dans la voiture, faites un sondage rapide. C'est l'époque des festivals de musique, l'occasion de découvrir de nouveaux groupes ! Pour un covoiturage réussi, mieux vaut éviter les fausses notes. 5. Indiquez si vous êtes du genre bavard ou mutique. Discuter lorsque vous êtes au volant, voilà une bonne façon de lutter contre la somnolence. Pendant les longs trajets, c'est un réflexe de sécurité. Pour les trajets plus courts, c'est une marque de convivialité. L'offre de covoiturage est suffisamment abondante pour que vous privilégiez les passagers qui ont des affinités de caractère avec vous !