Ma thèse en 180 secondes : Les meilleures vidéos 2014

Ecrit par

Ils sont doctorants, ils sont très intelligents, et ils ont 180 secondes pour expliquer leur thèse. meltyCampus vous en dit plus.

Restituer l’équivalent de trois ans de travail en 180 secondes : voilà le défi posé à des doctorants en médecine, biologie, droit, ou lettres. Une véritable performance oratoire, où l’étudiant doit rendre son travail clair devant un public profane. Nous vous avions montré ce mec qui résume sa thèse en 180 secondes, voici maintenant cinq finalistes qui ont été particulièrement doués dans cet exercice, alliant même humour et savoir. Pour découvrir les autres candidats finalistes, rendez-vous sur le site de Ma Thèse en 180 Secondes .

Laetitia Jaillardon

Laetitia Jaillardon est doctorante à l’Ecole nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation de Nantes-Atlantique (ONIRIS) de l’Université de Nantes. Son sujet de thèse est "Identification et validation du carcinome mammaire spontané canin comme modèle d’étude des interactions entre régulateurs de croissance, obésité et cancer du sein." Si l’on résume, sa recherche vise, à comparer un cas de cancer du sein sur un chien à celui d’un cancer du sein chez la femme, assurer un meilleur confort de vie aux patients en trouvant un traitement plus efficace, avec moins d’effets secondaires.

Laetitia JAILLARDON - Ma Thèse en 180 secondes... par mt180-paysdelaloire
Eloïse Grasset

Eloïse Grasset est doctorante au Laboratoire Ircan - Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement (UMR CNRS-Inserm-UNS). Son sujet de thèse est "Identification d’inhibiteurs de l’invasion collective des cellules de carcinomes par criblage de banques en culture organotypique en 3D". Pour simplifier, Eloïse recherche un moyen d’empêcher une tumeur de se propager dans l’organisme, et de provoquer des métastases. Pour se faire comprendre, elle a eu l’ingénieuse idée de comparer les cellules défectueuses à des criminels tentant de s’échapper de prison.

Nicolas Marqué

Nicolas Marqué est doctorant à l’Université de Toulouse - Jean Jaurès. Il réalise sa thèse au laboratoire Framespa Ecole Doctorale TESC (Temps - Espaces - Sociétés – Cultures), Université Toulouse – Jean Jaurès. Son sujet de thèse est "De la ville de parlement à la capitale régionale Géohistoire de Toulouse et des villes de parlement (fin du XVIIe siècle – premier tiers du XIXe siècle) Des centres administratifs et judiciaires d’Ancien Régime et leur redéfinition après la Révolution". Cet étudiant là est particulièrement fort, puisqu’en lisant son sujet de thèse, on ne se doute pas qu’il étudie un sujet en réalité très actuel : la transformation et la reconstruction des villes après avoir traversé une crise. Il montre qu’une situation de crise est loin d’être une fatalité.

Ma thèse en 180'' - Nicolas Marqué, lauréat... par Universite_de_Toulouse
Chrystelle Armata

Chrystelle Armata est doctorante à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Elle effectue sa thèse dans l’équipe de recherche de droit privé. Son sujet de thèse est "La loyauté probatoire à l’épreuve des nouvelles technologies". Son projet pose une question essentielle, à savoir, dans quelle mesure les dispositifs de vidéosurveillances font intrusion dans la vie privée de l’individu, et faut-il ainsi sacrifier une partie de son intimité pour l’intérêt de la société.

Marie-Charlotte Morin

Marie-Charlotte Morin est doctorante à l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire de l’Université de Strasbourg. Son sujet de thèse est "Rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C.elegans." Elle a remporté le concours et cette victoire était amplement méritée. Avec beaucoup d’humour, elle a en effet exposé son travail autour de la mutation de certaines cellules en neurones, qui pourraient guérir de nombreuses maladies cérébrales comme Alzheimer ou Parkinson.