Logement : Vivre avec une personne âgée, la nouvelle solution ?

Ecrit par

Tous les ans, à la rentrée, c'est la course au logement pour tous les étudiants. Pour beaucoup d'entre eux, dotés d'un petit budget, trouver un appartement à la fois abordable et offrant un minimum de confort est une gageure. Depuis quelques temps, certains se tournent vers la colocation avec un senior.

En réponse à la crise du logement (d'ailleurs retrouvez cet étudiant qui dormait dans une vitrine pour protester contre la crise), de plus en plus de particuliers proposent aux jeunes de leur fournir un appartement en échange de services. Parmi eux, on trouve des personnes âgées qui se lancent dans l'aventure d'une colocation avec un étudiant. Le contrat est simple : en échange de quelques tâches ménagères, comme faire les courses ou préparer les repas, et surtout d'une présence le soir et certains week-ends, les jeunes paient un loyer très bas voire pas de loyer du tout. Pour les seniors, parfois en situation d'isolement (proches éloignés, difficultés à se déplacer…), c'est une occasion de ne plus vivre seul et de partager des moments de complicité, de découvrir les nouvelles technologies … La solitude n'est d'ailleurs pas ressentie uniquement par les seniors. Ainsi, Audrey, 18 ans, fraîchement débarquée à Lyon l'an dernier, se sent rassurée par la présence d'Odette, sa colocataire de 86 ans. Qu'on soit jeune ou vieux, ce n'est pas toujours simple de vivre seul, alors autant se serrer les coudes !

Concrètement, comment ça se passe ? Les étudiants et les seniors sont mis en contact via une des associations qui organisent ces colocations intergénérationnelles : Ensemble, deux générations , Générations et culture ou encore Le pari solidaire . Ces associations demandent souvent une cotisation annuelle afin d'assurer leur fonctionnement, mais grâce aux bas loyers, cela reste avantageux. En revanche, au quotidien, cet arrangement ne convient pas à tous les profils : l'obligation de présence le soir limite les sorties. Inutile donc de choisir cette solution pour les fêtards invétérés. Vivre avec un senior est un véritable engagement, comme le souligne Audrey dans son témoignage. Antoine, 20 ans, a choisi une colocation à trois avec un autre étudiant et une dame âgée, Marie-Jo, 88 ans, atteinte de la maladie d'Alzheimer. Malgré le handicap de celle-ci, le fait d'être deux à pouvoir s'occuper d'elle permet à Antoine de ne pas ressentir le besoin de davantage d'indépendance. Finalement, vivre avec un senior, c'est à la fois un geste solidaire et une expérience enrichissante : pensez-y ! Pensez également à faire valoir vos droits, par exemple avec la caution locative.