Logement : Gare à l'arnaque du marchand de liste !

Ecrit par

Avec la rentrée universitaire, les étudiants doivent absolument trouver un logement. Méfiez-vous de l'arnaque des marchands de liste !

Avec la demande croissante de logement, les étudiants sont des cibles faciles pour les escrocs de tous poils. En bonne place des arnaques au logement, vous trouverez les marchands de liste malhonnêtes. Ces agences de location dites "sans commission" vous proposent moyennant finances d'accéder à un fichier d'annonces avec les coordonnées des propriétaires. Une liste se négocie entre 150 et 400 euros pour la région parisienne. Si vous trouvez votre bonheur dans le lot, vous économisez les frais d'agence. Quand vous n"avez toujours pas votre appart' comme dans cette vidéo "Bref j'suis étudiant", cela semble trop beau pour être vrai... et en effet, il y a souvent anguille sous roche ! Beaucoup de marchands de liste ne respectent pas leurs obligations légales : avoir une liste à jour (pas de logements déjà loués, ahahah), disposer de l'exclusivité de la liste (elle ne doit pas être proposée ailleurs), fichier personnalisé pour le client, etc.

Logement : Gare à l'arnaque du marchand de liste !

Pourtant, les mauvaises pratiques perdurent. Anna, étudiante bordelaise de 22 ans a raconté son calvaire à Metronews : "C'était un petit local dont une partie était en travaux. Il y avait jute un panneau avec le nom de l'agence. Tout s'est fait sur un comptoir, on ne m'a même pas proposé de m'asseoir. À l'extérieur, il n'y avait pas de devanture avec des photos d'annonces. Ça aurait du me mettre la puce à l'oreille." La jeune fille débourse 190 euros, mais aucun des propriétaires sur la liste ne lui répondra jamais. Anna n'est même pas sûr que les numéros soient vrais. Aussitôt, la mère de l'étudiante bloque le chèque. "J'estime que le service n'a pas été rendu. J'ai refusé de payer après leur injonction tant que je n'avais pas la preuve que ces numéros de téléphone soient authentiques. J'ai donc été convoquée au tribunal. L'affaire sera jugée en janvier prochain" conclut-elle. Heureusement, Anna a trouvé une chambre grâce au Crous de sa ville. Avez-vous déjà eu recours à un marchand de liste ?

Source : Metronews