Fini les notes pour ces élèves parisiens

Ecrit par

Les restrictions budgétaires de 2015 n'ont pas plu aux professeurs de biologie à l'université Paris-Sud. En guise de mouvement social, ils ont décrété la grève des notes. meltyCampus t'en dit plus :

Il y a les professeurs qui notent leurs élèves selon leur personnalité, et il y a les profs qui ne notent pas du tout. Près de 6 000 élèves de la licence 1 au master 2 sont concernés par la dernière trouvaille de l'UFR de biologie de l'université Paris-Sud. Pour protester contre un budget 2015 qu'ils jugent insuffisant, les enseignants ont décidé de faire la grève des notes. D'après le Figaro Etudiant, ce mouvement social pour le moins original, décrété le 16 décembre dernier, a été lancé sans préavis. Pas très drôle, surtout pour les étudiants qui n'avaient rien demandé. Sans notes, ils pourraient ne pas valider leur année. Les professeurs en grève refusent d'entrer les notes des copies du premier semestre dans le fichier central de l’université. Or, c'est sur ce fichier-là que s’appuient les jurys pour valider les crédits universitaires. Une action très efficace pour gripper toutes les démarches administratives. Sans leurs notes, plus de départ à l’étranger, de demande de stage ou même de recherche d’emploi. Comment faire, sans preuve de la validation du premier semestre ? "Pour certains, c’est moins grave que pour d’autres" déclare Baptiste Laget, vice-président étudiant de l’établissement. Il juge en revanche "ahurissant de mener une action contre les étudiants".

Il manque 2,8 millions d'euros :

A quoi ont pensé les professeurs en prenant cette décision ? Selon le responsable étudiant, ils auraient voulu "faire réagir les étudiants" sur le budget de leur université. Ce n'est pas la première fois que le financement de l'université pose problème. Sur meltyCampus, nous vous avions parlé de ce Tumblr des universités françaises en piteux état. Le Président de l'université Jacques Bittoun ne cache pas son inquiétude. "J’ai reçu une motion du département de biologie, qui réclame des outils de suivi du budget pour une meilleure gestion" a-t-il déclaré. Le Président affirme avoir lancé des réformes structurelles sur tout le campus. En revanche, fait-il remarquer, "on ne fait tourner un paquebot à la vitesse d’un hors-bord". Malgré de "sérieuses difficultés", son établissement serait selon lui en mesure de mener "une campagne de recrutement intégrale en 2015" pour remplacer les départs de personnel. Malgré les restrictions budgétaires, Paris-Sud recrutera 58 enseignants-chercheurs, 16 enseignants et 61 personnels BIATSS en 2015. Le budget de l'Etat alloué à Paris-Sud représente 276 millions d'euros annuels, dont 244 millions d'euros de masse salariale. "Il manque 2,8 millions d'euros de masse salariale" dans le budget 2015, pointe le président.

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/les-profs-font-la-greve-des-notes-a-l-universite-paris-sud-11139/