Les jeunes français en Syrie : Un phénomène qui touche plus de 500 jeunes !

Ecrit par

meltyCampus a décidé d'en savoir plus sur le djihad, qui pousse de nombreux étudiants français à prendre le cap pour la Syrie. Zoom sur cette tendance qui entraîne de nombreux décès, ainsi que des disparitions inattendues.

Depuis quelques années, la France voit de plus en plus de jeunes quitter le pays pour s'envoler pour la Syrie. D'après le ministre des affaires étrangères, ils seraient plus de 500 français, François Hollande lui évoque 700 départs, on ne sait pas trop. Mais ce qui est certain, c'est qu'ils sont très nombreux à avoir déserté la maison familiale pour aller combattre en Syrie et ça de façon totalement soudaine. Souvent "l'apprenti djihadiste" se réveille et s'en va. Avec pour seul explication, un mot, un texto ou une lettre adressée aux parents. Leur moyenne d'âge est estimée à 22 ans, ce qu'ils ont en commun : leur profil. La plupart de ces jeunes partis pour la Syrie sont des étudiants isolés, influençables et qui cherchent à se trouver une nouvelle identité. Alain Chouet, officier de renseignement français et auteur de plusieurs ouvrages sur l'islam et sur le terrorisme a annoncé : "Pour eux, cet engagement rime avec héroïsme".

Partir pour la Syrie serait donc le moyen de retrouver une confiance en eux. Malheureusement, ce sont souvent des voyages sans retour. On vous disait début Mars qu'un étudiant de Grenoble avait trouvé la mort en combattant pour le djihad, et c'est loin d'être le seul. Ils sont nombreux à ne pas revenir. meltyCampus a décidé d'en savoir plus sur ces djihadistes en herbe, sur leurs motivations, leurs missions sur place et surtout sur ce qui les a menés à tout abandonner pour partir en Syrie. Nous verrons aussi que des étudiantes partent elles aussi en Syrie. Mais la première question que nous nous posons : en quoi Internet et les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans ces départs surprenants et précipités ?