Les futurs ingénieurs, froids et insensibles?

Ecrit par

Les étudiants en ingénierie, plus froids et insensibles que les autres étudiants ? C'est ce que démontre une étude réalisée en Suède, comparant des futurs ingénieurs à des étudiants en médecine ou informatique.

Les futurs ingénieurs suédois seraient froids et insensibles. Pas très sympathique comme image ! Mais une étude réalisée dans une université suédoise semble assez claire sur ce point. Présentée sous forme de questionnaire, l'étude portait sur la capacité de l'étudiant à se mettre dans la peau d'une autre personne et à s'en soucier, ainsi que sur son degré d'imagination et d'anxiété. Elle a été présentée à 365 étudiants en médecine et 115 étudiants en ingénierie, divisés en deux groupes : ingénierie informatique et ingénierie en physique appliquée. Et le couperet est tombé: les étudiants en ingénierie sont moins empathiques que leurs amis de médecine… Mauvaise pub pour les étudiants dans une filière en constante augmentation ?

Les futurs ingénieurs, froids et insensibles?

Mais que les étudiants en ingénierie se rassurent, ce n'est pas de leur faute. Enfin pas entièrement. Le coupable semble plus être leur environnement et leurs méthodes de travail que leur propre personnalité. Et disons le franchement, c'est le manque de travail en groupe qui est pointé du doigt. Car la distinction entre ingénieurs en informatique et ingénieurs en physique appliquée a permis de mettre en évidence une nuance : les étudiants en informatique sont moins froids et distants que leurs camarades physiciens ! La cause ? Un travail plus souvent collectif dans le domaine de l'informatique que dans celui de la physique. Donc sur la première marche du podium de l'empathie, on retrouve les étudiants en médecine (pas étonnant quand on pense à leurs fameuses soirées, connues pour être particulièrement "agitées"!), suivis par les futurs ingénieurs en informatique, et ceux en physique appliquée.... En France pour l'instant, aucune étude n'a été réalisée dans ce sens, et les prestigieuses écoles d'ingénierie attirent toujours autant !

Les futurs ingénieurs, froids et insensibles? - photo
Les futurs ingénieurs, froids et insensibles? - photo