Les étudiants français empruntent plus à leur banque !

Ecrit par

La rentrée approche et c’est le moment pour les étudiants de décider s’ils vont prendre ou non un prêt. Est-ce une pratique courante ? Réponse !

Pour aider les nouveaux étudiants à s’inscrire comme il faut, les facs organisent un véritable parcours au sein même de leur campus et ça ne rigole pas. Comme une véritable chasse au trésor, les bacheliers sont munis d’un plan de la fac, avec un parcours à suivre à la lettre. Le but ? Faire découvrir à ces nouveaux étudiants toutes les associations et activités que propose l’université et ainsi permettre à ces derniers de s’inscrire tout de suite avant qu’il n’y ait plus de place. Alors que certains cherchent à tout prix à éviter l’UNEF et les autres syndicats, les étudiants ne peuvent pas éviter l’étape de la sécurité étudiante. Laquelle vont-il choisir ? Tout serait tellement simple s’il ne suffisait que d’un tel parcours, mais dès que vous franchissez les portes de la fac, vous êtes assaillis par les conseillers bancaires et leurs offres alléchantes. Tu veux un prêt étudiant ? Ouvrir un nouveau compte sans avoir besoin de payer ta carte bancaire ? Tout paraît si simple ! Que font ces banques au sein même des campus ? Ces dernières ont très bien compris que la rentrée est le moment idéal pour attirer de nouveaux clients, d’autant plus qu’avec la baisse du pouvoir d’achat des étudiants, ces derniers ont de plus en plus de mal à s’en sortir financièrement.

rihanna animated GIF

Alors qu’on est habitué à voir les étudiants américains multiplier les crédits à la banque pour financer leurs études, en France, il ne s’agit que de cas particuliers. Ça, c’est ce qu’on pensait, car les étudiants sont de plus en plus à demander de l’aide à leurs banquiers. Selon le site Les Echos, les banques déploient de nombreux conseillers au sein même des facs tant l’enjeu est important. Grâce aux tablettes et aux nouvelles technologies, tout se fait plus rapidement et les conseillers peuvent ouvrir un compte directement sur place, sans que l’étudiant ait besoin de se déplacer jusqu’à l’agence. Selon les résultats d’une étude, la Caisse d’épargne a vu le nombre de demandes de prêts étudiants augmenter de 50% entre août 2014 et août 2015. Toutes les banques constatent une même augmentation, d’autant plus que les étudiants empruntent chaque année un peu plus d’argent. Selon Vincent Duval, directeur de la tarification et du marketing du réseau France de BNP Paribas, “Si les étudiants empruntent davantage, c’est principalement dû au contexte de baisse des taux. Ils ne sont donc pas plus endettés que par le passé mais profitent de la baisse des taux pour emprunter un peu plus et avoir des marges de manœuvre au cours de leurs études”. Pour éviter toutes ces contraintes, il est préférable d’étudier dans la ville la moins chère de France. Avez-vous eu besoin d’un prêt étudiant pour financer vos études ?

Source : Les Echos