Les étudiants de Béziers privés de fac !

Ecrit par

Pour des questions financières, l'Université Paul Valéry de Montpellier doit fermer son antenne de Béziers dès la prochaine rentrée. Zoom avec meltyCampus.

Créé en 1998, le centre universitaire Du Guesclin accueille chaque année 700 étudiants au sein de 8 licences en histoire, science de l'information et de la communication, psychologie, lettres et langues, AES, et de 5 Masters notamment en tourisme et information-communication. Cette fermeture va contraindre les étudiants à finir leurs études à Montpellier, autrement dit à aller plusieurs centaines de kilomètres plus loin. "Cette situation est à vomir. Je ne conçois pas qu'un service public interdise dans la République à des jeunes de faire des études", s'est indigné le directeur de l'antenne biterroise, comme on peut le voir sur le site Midi libre. En raison d'un déficit budgétaire, l'Université Paul Valéry n'a plus les moyens de soutenir l'ensemble des formations qu'elle propose. Ainsi, pour réduire ce déficit, la présidente de l'Université, Annie Fraïsse, a annoncé, entre autre, instaurer un quota pour les inscriptions en 1ère année de licence et diminuer le nombre d'étudiants étrangers accueillis.

"Nous sommes en déficit chronique. C'est la conséquence de l'autonomie des universités. Nous n'avons plus aucune réserve. Et quand on le dit à l'Etat, on nous dit de fermer nos formations", a déploré Mme Fraïsse. "La confirmation de cette fermeture serait un très mauvais signe pour toutes les universités françaises", a indiqué Raymond Couderc, maire de Béziers, dans un communiqué. Il appelle toutes les universités à se mobiliser pour défendre l'antenne de Béziers et à obtenir plus de moyens financiers pour l'enseignement supérieur. Il a déclaré: "Le combat pour le centre Du Guesclin est un combat pour toutes les universités publiques". Comme l'a annoncé, Geneviève Fioraso, la ministre de l'enseignement supérieur, lors de la conférence de rentrée : si l'Etat venait en aide aux universités, il l'inviterait en échange à réduire leur offre de formations.

Les étudiants de Béziers privés de fac ! - photo
Les étudiants de Béziers privés de fac ! - photo