Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie

Ecrit par

Vous connaissez les "Teen Movies" ? Ce mouvement cinématographique qui représente une jeunesse déjantée. Sexe, drogues et Rock'n'roll, voici son slogan ! meltyCampus vous présente l'histoire de la représentation de la jeunesse au cinéma.

Le "Teen Movie" est un genre cinématographique, qui s'adresse et parle des adolescents. Film de genre attribué aux américains, les jeunes représentés sont âgés de 13 à 19 ans, alors que les acteurs sont souvent plus vieux. On les voit en pleine crise d'adolescence, passant du lycée à l'université, et se posant des tonnes de questions existentielles. Confrontés au passage à l'âge adulte, ils représentent une jeunesse opposée à l'autorité des parents qui revendique son envie de découvrir le monde seul. Mais souvent avec ses amis ! Car au lycée ou à la fac, nous ne sommes pas seuls, nous sommes en groupe. Le scénario met l'adolescent dans une sorte de parcours initiatique où on le voit sortir de l'enfance.

Ce n'est qu'à partir des années 90 que le "Teen Movie" trouve ses ingrédients éternels. Le personnage stéréotypé : le sportif, l'intellectuel, le dragueur, la pom-pom girl, l'obsédé, l'alcoolique, l'incompris… Les adversaires de la vie : les parents, les profs, les autres étudiants… Le lieu emblématique : la fac, le lycée, le campus, les terrains de football, la maison familiale… Ainsi que les moments clés (rentrée, dépucelage…), les objets (téléphone, voiture, préservatif…) et surtout, la musique, naviguant du rock au heavy métal, en passant par le grunge ou le punk. L'adolescence devient une période cruciale de l'existence et le succès des films comme American Pie et ses suites le prouve.

Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie
Les origines

On associe souvent ce mouvement à un style essentiellement comique, alors que ce n'est pas ainsi que les "Teen Movies" ont fait leur apparition. Les premiers films cherchent à montrer une jeunesse en marge du système. De 1934 à 1954, Hollywood s'est auto-imposé le code Hays, qui demande à ce qu'on ne porte pas atteinte aux valeurs morales du spectateur. Sans cette contrainte, de nombreux réalisateurs vont émerger et changer l'ancien modèle hollywoodien. En 1955, dans La Fureur de Vivre, c'est une jeunesse en crise qui est représentée par un James Dean qui deviendra le symbole de cette jeunesse. Famille en crise, deuil de l'enfance, on découvre ici les premiers codes qui feront des "Teen Movies" un genre unique.

Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie

L'adolescent est à présent un rebelle qui écoute du Rock'n'roll, se réunit en bande et sort tard le soir. Les années 70 marquent la naissance des "Teen Movies" comme un genre explorant la vie étudiante, lycéenne ou universitaire. Dans American Graffiti de George Lucas (1973), on quitte le lycée pour la fac avec les années 60 pour période choisie. Puis dans American College de John Landis (1978), on découvre la vie universitaire et plus particulièrement les fraternités étudiantes. Le succès de ces films aide Hollywood à miser sur les adolescents et les place dans des comédies musicales (Grease) ou dans des films de genre (le fantastique pour Carrie au bal du diable, ou la science-fiction avec Retour vers le futur).

Les essais se poursuivent pendant les années 80, les thèmes que nous connaissons aujourd'hui sont abordés : le sexe dans Porky's (1982), les examens dans Les Sous-doués (1980), les heures de colle dans The Breakfast Club (1985), les guerres de gangs dans Rusty James (1983), puis la drogue dans Drugstore Cowboy (1989). Pourtant, on est toujours loin du style uniquement comique que l'on accorde aux "Teen Movies". Le drame (Outsiders) devient comédie dramatique (St. Elmo's Fire), le jeune se transforme en stéréotype (Risky Business) et l'objectif de l'adolescent n'est plus l'émancipation (La Boum), mais l'initiation (La Folle Journée de Ferris Bueller) dans des sociétés où le rite de passage formalisé n'existe plus.

Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie
Les dérives

Si ça marche, c'est parce que les thèmes touchent le public visé. L'étudiant n'a pas à être complexé car il découvre des personnages pires que lui qui se posent les mêmes questions : Qui suis-je ? Comment m'intégrer ? Qui décide ? La sexualité est abordée comme elle ne l'avait jamais été avec l'exemple type d'American Pie (1999), Sexe Intentions (1999) ou Sexe Attitudes (1999). On est au-delà de la découverte de la sexualité, on est dans l'expérimentation décomplexée où l'humour est privilégié par rapport au réalisme. La fin des années 1990 marque presque un renouveau du genre, ouvrant la porte aux personnages dénués de cerveau (Scary Movie) et aux thèmes sans tabou comme le cannabis (How High). Les jeunes se mélangent même au genre des "Slasher Movie" (qui met en scène un tueur psychopathe qui zigouille un par un les membres d'un groupe de jeunes) dans des films comme Scream (1996) ou Souviens-toi l'été dernier… (1997) que l'on adore regarder lors de nos soirées d'Halloween.

Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie

Dans les années 2000, même si les Teen Movie gardent un fond comique, trivial et sexuel (la liste est longue), ils se mélangent de nouveau avec d'autres genres. Spiderman (2002) raconte l'histoire d'un adolescent avec des pouvoirs, Donnie Darko (2001) montre un adolescent perturbé sous fond de thriller fantastico-psychologique et Juno (2005) aborde la question de l'avortement. En effet, les films récents sur l'adolescence abordent de nouveaux thèmes qui se prêtent à une réflexion plus polémique. Ken Park (2002) ou Elephant (2003) font partis de ces films qui dépassent le seul public adolescent pour interroger l'ensemble des spectateurs sur la place de nos jeunes dans la société, comme l'a fait Stanley Kubrick avec son Orange Mécanique en 1971. Aujourd'hui, évolution numérique oblige, l'adolescent devient un "geek", un "nerd", et toujours dans sa découverte du monde adulte, il découvre les joies du numérique et des effets spéciaux esthétiques. Scott Pilgrim (2010) ou Kick-Ass (2010) présentent ce nouveau jeune, intéressé par les mangas, les jeux vidéo et autres intérêts culturels de ce 21ème siècle. On a hâte de voir à quoi ressemblera la prochaine génération qui est déjà au centre de la culture populaire car elle suit à présent des cours sur les séries télévisées pour s'éduquer !

Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie - photo
Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie - photo
Les étudiants au cinéma : Le Teen Movie - photo