Les étudiants américains fument plus de marijuana que de cigarettes !

Ecrit par

Les étudiants ont toujours été fascinés par la drogue et pour en consommer, ils sont même prêts à délaisser la nicotine. Explication.

On associe souvent les étudiants à la drogue et à l’alcool, plutôt qu’à la fac et leurs cours. Certains peuvent penser qu’il ne s’agit que d’une exagération, eh pourtant, meltyCampus ne fait qu’un simple constat. Les étudiants sont de plus en plus nombreux à fumer des drogues et en 2015, les jeunes accros à la marijuana étaient près de 6% ; un chiffre qui a presque doublé depuis 2007. Chaque année, l’université du Michigan publie son étude intitulée “Monitoring the Future” et son but est d’étudier les consommations des jeunes et leurs habitudes. A l’heure où les drogues font parties du débat politique, ces chercheurs se sont rendu compte que les étudiants préféraient consommer ce genre de substance et délaisser la cigarette. En 2014, un étudiant sur 17 déclarait fumer de la marijuana tous les jours alors que la même année, seul un étudiant sur 20 affirmait la même chose avec la cigarette. Eh oui, la nicotine ne fait plus rêver, elle est finie l’époque où tu réussissais à aborder quelqu’un en lui demandant s’il avait du feu. Les étudiants préfèrent se poser dans un appart et faire tourner un joint entre potes ou tester les nouvelles drogues du moment comme le cannabis synthétique !

Les étudiants américains fument plus de marijuana que de cigarettes !

C'est presque devenu une habitude de voir les étudiants parler de drogues et la raison est simple, ils oublient souvent que ces substances ont des effets néfastes sur la santé du consommateur. En 2014, seuls 35% des diplômés âgés de 19 à 22 ans jugeaient dangereuse la consommation régulière de la marijuana alors qu’ils étaient 55% en 2006. Nombreux sont les étudiants qui ont des cours sur le business du cannabis, d’autres étudient son droit ; autant de sujets qui viennent banaliser sa consommation. L’étude associe cette forte hausse à l’assouplissement des politiques de lutte contre le cannabis, d’autant plus que certains États des Etats-Unis ont légalisé la drogue médicinale. Les chercheurs de l’université du Michigan veulent attirer l’attention des autorités car la marijuana n’est pas l’unique substance de prédilection des étudiants. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à consommer des amphétamines ; ils étaient 5,7% en 2008 contre 10,1% en 2014. Pour Lloyd Johnston, l’un des auteurs de l’étude : “Il semble que cette augmentation de la consommation d’amphétamine sur les campus des universités résulte de la hausse du nombre d’élève utilisant ces drogues pour essayer d’améliorer leurs résultats scolaires”. Consommez-vous régulièrement des drogues ?

Source : Michigan News