Les diplomés des grandes écoles frappés par la crise

Ecrit par

La crise n'épargne personne. Même si les diplômés des grandes écoles ont plus de chance d'accéder à des postes à la fin de leurs études, ils sont aussi touchés par le chômage. meltyCampus vous en dit plus.

meltyCampus vous avez expliquer comment accéder aux grandes écoles sans classes préparatoires. Est-ce la solution pour trouver un emploi plus rapidement ? Selon un sondage Deloitte/IFOP l'humeur des jeunes diplômés n'est pas si brillant, la recherche d'emploi est la principale cause. Un étudiant admis dans une grande école a plus de chance de trouver un emploi qu'un lycéen qui ne poursuit pas ses études. Mais les difficultés sont identiques. 28% des diplômés sont en recherche d'emploi ! Le Figaro Etudiant constate une remarquable hausse, puisque que l'année dernière ils n'étaient que 16% à rechercher un job. Ces jeunes ne perdent pas espoir mais ils restent conscients de la réalité du monde du travail. A la question ''Diriez-vous que vos chances de trouver un emploi dans les 6 prochains mois sont...'' Les diplômés des grandes écoles ont à 60% répondu que leurs chances étaient élevées.

Les diplomés des grandes écoles frappés par la crise - photo
Les diplomés des grandes écoles frappés par la crise - photo
Les diplomés des grandes écoles frappés par la crise - photo

Leur recherche d'emploi dure en moyenne 11 semaines contre 17 pour les titulaires d'une licence, comme celle de Bordeaux par exemple. Une fois que ces jeunes ont décroché un travail, une satisfaction est à souligner. Ils sont 76% à être engagés en CDI, la pérennité de l'emploi est sure, d'autant plus qu'ils sont 96% à travailler à temps plein et à se plaire dans leur entreprise. Trouver du travail est l'objectif premier, ça se ressent. Les diplômés en recherche d'emploi ne sont que 4% à envisager d'entreprendre. La stabilité de l'emploi prône sur le reste.