Dexter : Les cours indispensables que nous donnent les séries 

Ecrit par

Dans les séries, on peut apprendre plein de choses utiles dans la vie étudiante, bien au-delà du classique "on peut avoir de grosses surprises après une cuite". Même dans celles qui a priori n'ont rien à voir avec la choucroute, meltyCampus vous a trouvé des conseils étonnamment utiles ! Attention spoilers...

Pour ceux qui ne connaissent pas, Dexter, c'est l'histoire d'un gentil psychopathe. Oui, c'est bizarre d'associer les deux mots. Peut-être qu'après quelques packs de bière, les scénaristes ont pioché deux mots au hasard dans un chapeau et ont réalisé qu'ils tenaient un super concept. Donc, Dexter est un tueur en série, il ne peut pas s'empêcher de découper des gens (une addiction un poil plus embêtante que la cigarette, vous en conviendrez). Son papa, un policier (aïe) s'est rendu compte que son fils ne tournait pas rond quand, plus jeune, il l'a surpris à torturer des animaux (non oui mais d'accord mais Dexter est un peu gentil quand même, si). Comme il savait que son fils allait irrémédiablement devenir un tueur, il lui a appris à assouvir ses besoins sur des psychopathes pires que lui : tortionnaires d'innocents, pédophiles, bref la crème de la crème. Alors, si Dexter était prof de gestion de vie personnelle (pourquoi pas ? On a bien un cours pour apprendre à faire de la bière), que nous apprendrait-il ?

1 . L'ART DE TROUVER DES COMPROMIS

En raison de ses hobbies disons, problématiques, Dexter sait qu'il est inutile de chercher à atteindre la vie parfaite, et qu'il faut savoir se réjouir de ce qu'on a tout en gérant du mieux possible les inconvénients. Bon, on se doute que vous ne tuez pas des gens (enfin, on espère très fort). Mais souvent les étudiants ont du mal à lâcher leur idéal de la vie...ben, idéal, entre prince(sse) charmant(e), job passionnant, salaire de patron et voyages de rêves. Scoop : tout le monde a des défauts, même votre moitié, les jobs passionnants sont aussi très chronophages (surtout les bien payés) et les voyages fatiguent à force. Respirez : si Dexter ne panique pas après s'être fait pincer par son collègue flic (oui, parce qu'il bosse à la brigade scientifique. Il y en a bien qui partent sur Mars, et pour qui des étudiants prédisent une mort rapide), alors vous pouvez bien gérer un semestre raté. Relax.

2 . COMMENT GERER UNE RELATION TOXIQUE...

Les amis, petit(e)s-ami(e)s et même membres de la famille dits "toxiques" vous manipulent et vous font du mal. Il n'y a qu'à voir la désillusion d'Aurélie. Pourtant, vous les aimez. C'est ce qui arrive à Dexter avec son frère, qu'il rencontre pour la première fois adulte puisque, séparés très jeunes, ils ont été adoptés par deux familles différentes. Problème : Rudy, le frérot, est aussi un tueur en série, et lui, personne ne lui a appris à ne tuer que les méchants. Dexter hésite un peu (c'est son frère quand même) et décide que vraiment, ce n'est pas possible, du coup, il le tue. Là encore, il faut adapter hein, ne tuez personne ! Mais tous les psychologues vous le diront, les gens toxiques, on ne peut pas les changer, seulement couper définitivement les ponts avec eux. Courage, ça ira mieux avec le temps...

3 . ...ET COMMENT GERER UNE RELATION SAINE

A l'opposé des gens toxiques, il y a ceux qui vous font du bien. Dexter a Rita, sa petite amie, et Debra, sa sœur adoptive (et plus tard il y a Hannah, enfin, en quelque sorte). Elles tiennent à lui (oui, parce qu'elles sont normales, elles) et, comme il finit par se l'admettre, c'est réciproque. Sauf que, même si ce n'est pas vraiment de sa faute, Dexter fait un peu du caca et ça tourne en eau de boudin (on évite de vous spoiler plus que ça, parce que quand même, c'est pas gentil). Vraiment : chouchoutez vos proches, parce que le jour où ils en ont marre et qu'ils partent, c'est souvent pour de bon, et vous n'aurez plus que vos yeux pour pleurer. Marie en a fait les frais avec sa vengeance. Enfin, sauf votre famille, elle va rester, il ne faut pas déconner (mais elle peut vous en vouloir beaucoup et vous ne voulez pas ça).

4 . TROUVER UN JOB QUI VOUS CORRESPOND VRAIMENT

Quand il était tout petit, presque un bébé, Dexter a vécu un événement horriblement traumatisant. Sa mère a été tuée et découpée en rondelles par des mafieux, et il a passé trois jours à baigner dans son sang avant que la police le trouve. C'est d'ailleurs l'origine de ses petits problèmes psychologiques. Et, comme tout le monde, Dexter doit travailler pour vivre, et parce qu'on s'ennuie à ne rien faire (à part jouer les meurtriers pour ceux qui aiment). Sang, meurtres, qu'est_ce qui correspond ? Technicien spécialiste des taches de sang dans la brigade criminelle (non mais on a dit qu'il était spécial hein). Malgré le risque accru de se faire attraper. Eh bien vous, c'est pareil : il n'y a rien de pire que d'être coincé dans un boulot qu'on déteste. Faites ce qui vous plaît, même si ça ne rapporte pas beaucoup ou qu'il ne faut pas compter ses heures. Les étudiants sont aussi touchés par le burn-out professionnel.

5 . NE JAMAIS LÂCHER CE QUI VOUS PASSIONNE

Certes, dans le cas de Dexter, on peut penser qu'il aurait dû s'abstenir, et c'est quand même un peu vrai. Seulement pensez à un autre aspect des choses : il a besoin de tuer, puisque c'est un psychopathe. S'il s'était abstenu et ne s'était pas contraint à ne viser que des individus pires que lui (en général...bref), il aurait fini par exploser et par faire quelque chose d'encore plus atroce, comme massacrer la première personne qui lui serait tombée sous la main. Vous, c'est un peu pareil, en version saine : si vous avez besoin de quelque chose parce que c'est vraiment votre truc, même si vous ne pouvez pas en faire votre métier (jouer aux jeux vidéo, dévorer livre sur livre, écouter de la musique H24 ou pourquoi par enculer des mouches), ne lâchez pas. Sinon c'est le craquage garanti ! Voyez ce jeune de 14 ans qui a poignardé son camarade à cause d'un iPhone : il aurait mieux fait de le garder, s'il y tenait autant....