Les Anges de la Télé-Réalité 5 : Bodyguard, ça s'apprend vraiment ?

Ecrit par

Ils suivent les célébrités come leurs ombres, toujours à les protéger des fans ou des paparazzis trop ambitieux. Mais qui sont vraiment ces hommes en noir à la carrure impressionnante ? Et surtout comment sont-ils arriver là?

Finis les clichés hollywoodiens, les Anges sont confrontés à la vraie réalité professionnelle américaine. Après Capucine, Benjamin et Aurélie qui souhaitent devenir mannequins, Mike fait ses premier spas dans le monde de la protection privée, c'est-à-dire du bodyguard. Mais le chemin s'annonce plus long que prévu. Il y a quelques jours, le jeune homme s'est fait durement recaler lors de son premier entretien. Pourtant, dans le dernier épisode, son premier entrainement se déroule mieux que prévu. Accompagné de Frédérique et Nabilla, il réussit à impressionner le directeur de la plus grande école de bodyguard américaine. Aux Etats-Unis, le métier de bodyguard semble parfaitement reconnu. Mais qu'en est-il en France ? Faut-il absolument partir à l'étranger pour suivre cette formation ?

Même si elles sont peu connues, les écoles de sécurité privée existent en France. Parmi elles, l'IFS2I, particulièrement développée et tournée vers l'international avec des formations en Russie, aux Etats-Unis, ou en Afrique. Mais attention à ne pas tomber dans des arnaques. Comme dans tous les domaines, certaines écoles privées proposent une formation onéreuse mais qui peut ne pas être reconnue par la profession et l'état. Aussi faut-il d'abord se tenir au courant : pour exercer en France, il est nécessaire d'obtenir la Carte Professionnelle Française, dite A3P, obligatoire pour travailler dans le secteur de la protection physique des personnes. Gare aux écoles incapables de la délivrer en fin de parcours !

Aucune formation antérieure n'est exigée. Les écoles de protection rapprochée se chargent de dispenser une formation par pallier sur plusieurs semaines ( entre 4 et 7 le plus souvent), qui permet à tout le monde d'obtenir son diplôme… à condition d'être réellement motivé! Car comme Mike a pu le constater, le métier de bodyguard n'a rien à voir avec ce que montrent les films. Mieux vaut donc bien se renseigner avant de se lancer dans un tel parcours. Le plus souvent, les écoles proposent des parcours en alternance, avec cours théoriques et pratiques. Une mise en situation indispensable dans un milieu où la réactivité face au danger est primordiale. Partir aux Etats-Unis n'est donc pas indispensable pour devenir garde du corps. Mais pour ceux qui se laisseraient tenter par le rêve américain, mieux vaudrait d'abord s'assurer de maîtriser la langue de Shakespeare...