Les 5 plus grosses erreurs (à ne pas faire) le jour du permis de conduire

Ecrit par

Si tu ne veux pas prendre les transports en commun pendant toute ta scolarité, il te faut une voiture. meltyCampus te dévoile les 5 plus grosses erreurs à ne pas commettre le jour du permis de conduire.

Si tu habites en banlieue et que tu passes 1h pour aller en cours tous les matins, c'est que tu n'as pas eu la chance d'emménager proche de ton université. Comme tous les étudiants qui n'ont pas de voiture, tu es obligé de prendre les transports en commun ou de prendre le train pour rendre visite à tes amis qui vivent loin. Peut-être que tu n'as pas encore le permis de conduire mais tu es motivé pour le passer et ne plus jamais reprendre le bus de ta vie. Seulement voilà, c'est une épreuve et comme tout examen il faut être préparé. Ce n'est pas vraiment difficile, il te suffit d'être bien concentrer (de réussir au préalable le code de la route) et de ne pas faire ces erreurs... meltyCampus te dévoile les 5 plus grosses bêtises que les étudiants peuvent commettre le jour du permis de conduire.

5. NE PAS PRENDRE SA CARTE D’IDENTITÉ. C'est la première chose que l'examinateur va te demander... Si tu oublies ta carte d'identité, tu es dores et déjà dans la mouise. Et tu ne pourras pas lui montrer ton profil Facebook pour prouver que c'est toi. Les faux comptes sont trop faciles à créer, et ce n'est pas une des seules preuves qui montrent que le réseau social nous rend parano.

police animated GIF

4. OUBLIER DE METTRE SA CEINTURE. Ça peut paraître stupide et improbable, mais c'est une erreur des plus fréquentes. A cause de la pression tu peux oublier des choses, c'est pour ça qu'il faut être concentré. N'oublie pas ta ceinture, mais n'oublie pas non plus celle de l'examinateur. Autrement dit, ne démarre pas tant qu'il n'est pas attaché ! Sinon il va croire que ça peut t'arriver d'oublier d'attacher un des enfants que tu gardes quand tu fais du baby-sitting et que tu utilises une voiture...

guys animated GIF

3. TROP PARLER A L'EXAMINATEUR. Certains étudiants sont tellement stressés le jour du permis qu'ils ne peuvent s'empêcher de discuter en conduisant, ou alors ils se taisent complètement terrifiés. L'important est d'être à l'aise. En général, l'examinateur n'essaie pas de te déstabiliser, mais ça peut arriver (ils sont humains après tout et certains humains sont des vrais c...). Ne lui parle pas trop, reste uniquement concentré sur la route.

modern family animated GIF

2. FAIRE DES BLAGUES DOUTEUSES. Parce que tu es détendu et confiant, tu décides tout de même de parler avec l'examinateur. Pourquoi pas s'il est de bonne humeur ? Fais toutefois attention à ne pas trop t'emporter. Ok, ce n'est pas un prof ou un de tes parents, mais quand même ! Les blagues du style : "les panneaux stop sont nos ennemis" ou "on se la fait comme dans Fast and Furious ?" sont à éviter. Garde les commentaires foireux pour tes conquêtes Tinder.

Furious 7 animated GIF

1. S’ÉNERVER QUAND ON FAIT UNE ERREUR. Les erreurs arrivent. Toutes ne sont pas éliminatoires. Et même si tu fais une bêtise irrattrapable, ça ne sert à rien de s'emporter. Si les examinateurs ne donnent plus les résultats à la fin de l'examen, c'est parce qu'ils se sont trop fait taper dessus ! Donc ce n'est pas parce qu'on te fait une réflexion que tu dois arrêter la voiture au milieu de la route et donner des coups de pieds dans la voiture... Et pour toi, comment s'est déroulé le jour du permis ?