Le top 10 des trucs énervants en Cité U

Ecrit par

Vous aussi, vous avez connu les joies de la cité u ? Alors vous en conviendrez, il y a dix trucs particulièrement énervants... Voyons lesquels !

Les cités universitaires sont particulièrement indissociables de la vie étudiante, même si tous les étudiants n'y logent pas. Il n'y aurait de toute façon pas assez de places, sachant que le gouvernement prévoit de construire 40 000 logements étudiants en cinq ans ! En attendant, bon nombre d'étudiants sont concernés par la réalité de la cité universitaire, dont certaines sont encore insalubres. Chez meltyCampus, on y est passé aussi ! On sait donc ce que c'est... C'est pourquoi on a décidé de dresser un top 10 des trucs les plus énervants quand on vit dans une cité universitaire. Attention, c'est énervant sur le coup, mais en y repensant, la cité u reste un super souvenir !

10. N'importe qui peut débarquer à l'improviste dans votre chambre

Si vous voulez vivre dans une cité u, dites adieu à votre intimité ! Pendant toute l'année scolaire, femmes de ménage, réparateurs ou autre pourront débarquer chez vous à l'improviste, sans frapper, et ce même si vous avez fermé à clef. Tout simplement parce qu'ils peuvent demander la clef à l'accueil, et que si celle-ci juge nécessaire de leur prêter une clef de votre appartement, elle le fera. Attention aux réveils difficiles !

9. L'impression de vivre dans un aquarium

Les chambres universitaires sont petites, très petites. Si vous n'avez pas eu la chance de voir votre demande de studio acceptée, vous vivez donc dans une chambre de 9m² environ. Avec un peu d'efforts, vous pouvez presque toucher les murs avec vos bras tendus. Aussitôt les volets fermés, vous commencez à souffrir de claustrophobie et avez le sentiment d'être un poisson rouge tournant en rond dans son aquarium. Une solution : laissez fenêtre et volet légèrement entrouverts, pour laisser l'air circuler ! De toute façon, il fait toujours trop chaud dans une chambre u !

8. Le chauffage toujours trop fort

Votre cité universitaire est probablement chauffée collectivement. Il faut donc attendre que l'accueil décide d'allumer le chauffage pour que vous puissiez régler votre radiateur de façon efficace. Mais attention, une surface de 9m² est très très rapidement chauffée ! Résultat : que votre chauffage soit réglé sur 1 ou sur 5 c'est pareil, vous avez toujours trop chaud.

7. Votre voisin qui parle avec son meilleur pote par la fenêtre

Il est deux heures du matin mais peu importe : votre voisin de chambre a décidé de taper la causette à son meilleur pote, qui l'attend en bas. Plus votre voisin habite haut, plus il parle fort, fatalement. Oui, certaines personnes ont du mal à comprendre que même en étant étudiant, on a besoin de dormir !

6. La cuisine collective est toujours occupée

Qu'il soit quatre heures de l'après-midi ou vingt-trois heures, peu importe : il y a toujours quelqu'un qui fait bouillir de l'eau pour ses pâtes. Il faut donc attendre patiemment votre tour. Avantage : vous avez le temps de sympathiser avec cette voisine à qui vous n'avez jamais parlé depuis votre emménagement. Inconvénient : cela peut prendre une demie-heure pour faire bouillir une casserole d'eau car la plaque électrique se coupe automatiquement toutes les dix minutes.

5. Le ménage à faire au moment de l'emménagement

Le ménage est supposé avoir été fait par la personne précédente au moment où vous emménagez dans votre chambre. Pourtant, il est rare de ne pas avoir à le refaire vous-mêmes juste après. C'est aussi une façon de s'approprier les lieux. Dans le meilleur des cas, un coup de balais et de serpillière suffisent. Dans le pire, vous devez tout recommencer de A à Z. Pas cool !

Le top 10 des trucs énervants en Cité U
4. La douche collective

Qu'elle soit bien entretenue ou non, devoir partager sa douche avec des inconnus reste assez pénible. Vous devez attendre que la personne avant vous termine, vous ne voulez pas y aller en dernier car vous avez peur que ce soit sale... Bref, c'est le stress tous les matins. Pour les malchanceux qui doivent donc partager leur douche, nous vous conseillons d'investir dans une paire de tongs en plastique, histoire de protéger vos petits pieds des vilains microbes.

3. La connexion internet souffre d'hypotension

Vous êtes 80 à vous partager un spot wifi ou à vous brancher sur le réseau de la cité u, résultat : vous avez l'impression d'être revenu à un temps où le doux nom d'ADSL n'existait pas encore. Vous en venez à oublier l'existence de Youtube et Dailymotion et vous croisez les doigts pour que votre chargement ne s'interrompe pas en plein milieu de votre consultation Facebookienne du jour.

Le top 10 des trucs énervants en Cité U
2. Un peu n'importe qui peut récupérer votre courrier

Rare sont les personnes à l'accueil qui vérifient votre identité au moment de demander votre courrier. Si vous n'avez pas de boîte aux lettres individuelles, vous devrez donc passer par l'accueil pour récupérer ce qui vous est dû. Problème : des petits farceurs s'amusent parfois à récupérer votre courrier à votre place. Pourquoi ? Mystère.

1. Les toilettes collectifs

Partager sa douche avec des inconnus, c'est désagréable, mais partager ses toilettes, c'est encore pire ! Pourtant, cette réalité concerne de nombreux étudiants. Bon, rassurez-vous : on s'y fait, même si cela ne restera pas votre meilleur souvenir de cité universitaire. Conseil : vérifiez toujours qu'il reste du papier toilette au moment d'entrer.

Le top 10 des trucs énervants en Cité U