Le sport universitaire moins développé qu'aux États-Unis, pourquoi ?

Ecrit par

Depuis toujours, le sport attire petits et grands. Les étudiants américains nous prouvent tous les jours cet amour inconditionel pour les activités physiques. Ce phénomène est néanmoins moins présent en France

Le sport vous rapproche. C’est souvent grâce à l’exercice physique que l’on s’intègre dans notre société. C’est aussi et surtout le cas dans le milieu étudiant. Aux Etats-Unis, il y a des dizaines de fédérations ayant pour but de regrouper les étudiants autour d’une même passion. Foot US, basket, soccer, on s’en moque. En plus, outre Atlantique, c’est la classe de faire partie d’une équipe de sport universitaire… Étrangement la France n’a pas suivi le modèle américain. Même si ces derniers temps, nous constatons une évolution au niveau du sport universitaire, le niveau reste bien inférieur à celui des Etats-Unis. En effet, il existe déjà de multiples championnats universitaires aux USA, tandis que la démarche peine à se mettre en place du côté français. L'engagement et la fougue des américains pour leur sport sont toujours intactes, et nous pouvions notamment le constater avec l'engouement autour de la blessure choquante de Kevin Ware. Ce n'est malheureusement pas le cas en France. Néanmoins, l'Hexagone a l'intention de rattraper son retard au niveau de la qualité de son sport étudiant. Nous aurons d'ailleurs le plaisir d'accueillir les championnats du monde de 2013.

Le sport universitaire moins développé qu'aux États-Unis, pourquoi ?

La France est connue pour sa rigueur scolaire. Ainsi, il n’est pas possible de cumuler le sport et les cours, à part dans le programme sport études. Si vous souhaitez faire du sport à haut niveau en France et en étant étudiant, vous devrez obligatoirement vous entraîner après les cours. Ou passer par des associations nationales. De plus, le niveau aux Etats-Unis est vraiment plus élevé qu’en France. Par exemple, citons l’athlétisme. Aux Etats-Unis, le 800 mètres se gagne en 1’44 ! C’est sans doute pour cette raison que des athlètes comme Kirani James (champion du monde du 400m) ou comme Matthew Centrowitz (4ème au 1500 mètres des derniers JO) sont issus du sport universitaire. Mais les universités françaises ne restent pas inactives, loin de là. meltyCampus vous a même présenté une association sportive étudiante.

Le sport universitaire moins développé qu'aux États-Unis, pourquoi ? - photo
Le sport universitaire moins développé qu'aux États-Unis, pourquoi ? - photo