Le FBI dément avoir utilisé une fac pour s'en prendre à TOR !

Ecrit par

Les étudiants adeptes du réseau anonyme TOR ont-ils été victimes d'une attaque du FBI menée depuis une fac ? L'agence gouvernementale américaine dément.

Les étudiants un peu concernés par l'informatique connaissent le réseau anonyme TOR (Tor Onion Routing). Pour ceux d'entre vous qui n'en auraient jamais entendu parler, TOR est un réseau informatique superposé. Mondial et décentralisé, il fonctionne avec des routeurs organisés en couches comme un oignon. D'où l'origine de son logo. L'idée, c'est que vous masquez votre adresse IP (Internet Protocol, votre "carte d'identité" sur internet) quand vous utilisez ce réseau. Inutile de vous dire que l'existence d'un réseau comme TOR n'est pas forcément du goût des agences gouvernementales. Nous vous conseillons d'aller faire un tour sur la chaîne YouTube La pensée Geek pour en savoir plus. Le renseignement sur internet, ce n'est pas une question de bons sentiments. Tant pis pour ceux qui préfèrent rester anonymes sur internet. Cette semaine, les responsables du projet TOR ont annoncé avoir fait l'objet d'une attaque. Selon Presse-Citron, ils ont accusé le FBI d'en être à l'origine. L'agence américaine aurait payé 1 million de dollars des chercheurs de l’université Carnegie Mellon à Pittsburgh (Pennsylvanie, Etats-Unis). Leur objectif, craquer l'anonymat de TOR.

Le FBI accuse régulièrement TOR de jouer le rôle de "porte sécurisée pour œuvrer dans le Dark Web". Ce n'est pas vraiment le grand amour. Que le FBI tente d'ouvrir une brèche dans le réseau comme la Russie en 2014, ça ne serait pas surprenant... Ils avaient quand même dépensé 3,9 millions de roubles dans l'opération. Petit problème, cette démarche serait illégale aux Etats-Unis sans le mandat d'un juge. Rares sont les magistrats qui se risqueraient à se positionner contre les libertés civiles et individuelles au pays de l'Oncle Sam. TOR Porject a indiqué que la faille constatée avait déjà été patchée (colmatée, si vous préférez). Devant l'ampleur de la polémique, le FBI a officiellement démenti l'accusation. "Les allégations selon lesquelles nous aurions payé [Carnegie Mellon] un million de dollars pour pirater Tor sont inexactes" a déclaré l'agence dans un communiqué officiel. C'est tout... pour le moment. Utilises-tu le réseau TOR ?

Source : PresseCitron