Le commissaire de la Californie se penche sur la culture du viol sur les campus

Ecrit par

Les campus de l'université de Californie situé dans les villes de Chico et de San Diego feront l'objet d'un contrôle de leurs politiques au sujet des agressions sexuelles. Zoom avec meltyCampus.

Les états de Chico et de San Diego vont rejoindre les universités de Berkeley en Californie et les campus de Los Angeles dans ce projet de revoir leurs politiques concernant les agressions sexuelles. Cette demande de contrôle, rédigée par Anthony Rendon, un membre de l'Assemblée législative, survient après que Berkeley ait été frappé d'une plainte fédérale en mai dernier. Cette plainte accuse l'université de ne pas respecter la loi Clery, une loi sur la sécurité dans les campus. Le commissaire de la Californie va examiner dans quelle mesure ces universités se conforment aux lois fédérales dans leurs réponses au harcèlement sexuelet au mauvais comportement en examinant des cas et des affaires qui se sont produits entre 2009 et 2013. Le bureau du commissaire déterminera parmi les allégations de violences sexuelles faites par des étudiants "combien d'enquêtes formelles ont été conduites en comparaison des questions abordées par le biais d'un règlement à l'amiable". Comme le rapporte le site du Huffington Post : le bureau du commissaire n'a pas expliqué pourquoi ce sont les états de Chico et de San Diego qui ont été choisis, mais il semblerait que ces universités soient réputées comme très fêtardes. Ce ne sont pas les seules universités qui ont reçu des plaintes fédérales. Mais comme l'a déclaré le bureau de Rendon précédemment à l'Huffington Post : "Ils ont décidé de se concentrer sur les universités publiques financées par l'État".

Le commissaire de la Californie se penche sur la culture du viol sur les campus - photo
Le commissaire de la Californie se penche sur la culture du viol sur les campus - photo