La Faluche est-elle sexiste ?

Ecrit par

Le code de la Faluche fête son 124ème anniversaire, aucune règle n’a été changée. Retour sur un des articles avec meltyCampus.

Faisons un petit retour en arrière afin de comprendre d’où vient ce couvre-chef. Le site Faluche nous explique tout à travers ces quelques lignes : " notre béret d’étudiant fut ramené de Bologne, en juin 1888, par la délégation française d’un congrès international d’étudiants qui, jalouse de voir le chapeau façon Louis XI des étudiants italiens et la casquette plate des étudiants belges et allemands, décida d’avoir une coiffure spécifique aux étudiants français. Elle adopta le béret de velours des habitants de la région bolognaise ". Voilà 124 ans que le code national de la Faluche, que certains portent plus ou moins biens, n’a pas bougé. Réputé pour être des grands fêtards, les membres de la confrérie ont adopté des règles très strictes. Par exemple, un étudiant devra, selon l’article XII, mettre des légumes dans son béret après avoir eu une relation sexuelle lors d’un rassemblement.

Une carotte doit être placée dans sa faluche pour prouver son acte valeureux et digne du grand séducteur qu’il est. Si ce dernier est passé par la porte de derrière il devra mettre un navet, pour un cunnilingus une betterave, et pour un dépucelage deux légumes placés en X. Avec tous ces légumes on peut se demander si il reste encore de la place dans son béret. Le code serait-il devenu au fil des ans un peu obsolète ? C'est la question que nous pouvons nous poser. En effet ses règles peuvent paraître d'un autre temps. Afficher ostensiblement ses conquêtes, son éjaculation précoce, ou ses faits d'armes afin de prouver aux autres sa valeur peut être choquant. Néanmoins, n'étant pas dans cette confrérie il serait inapproprié de porter un quelque conque jugement sur ces pratiques. En tout cas si vous doutez de la capacité de la confrérie à faire la fête allez les voir à Poitiers ou plutôt Bitardbourg pour la 69ème semaine estudiantine.