La FAGE ouvre une épicerie solidaire à Brest

Ecrit par

Face à une précarité grandissante, la FAGE aurait trouvée une solution efficace : le projet Agora-é, qui ouvrira mercredi 26 septembre sa troisième épicerie solidaire à Brest.

D’après l’Observatoire de la Vie Etudiante, les dépenses d’alimentation des étudiants sont en moyenne de 190€ par mois. Celles-ci peuvent atteindre jusqu’à 220€ chez les étudiants en logement individuel. Plus souvent marginalisés, ils sont les principaux visés par ce projet. En effet, vivant avec 583€ en moyenne, les repas sautés sont monnaies courante et les sorties inexistantes. Les épiceries solidaires fournissent des produits de première nécessité à 20% du prix des grandes surfaces. Elles permettent alors aux étudiants d’avoir une alimentation plus équilibrée et de reporter une partie de leur budget sur d’autres activités qu’ils sacrifiaient auparavant. Mais Agora-é de se limite pas à cela, au delà de l’épicerie, la FAGE, qui propose également le gel des frais de scolarité, fait bénéficier aux étudiants d’un accès à internet, de photocopies à bas coûts et avant tout de conseils.

Car ces étudiants marginalisés par leur condition et leur absence de temps libre, dû aux jobs étudiants qui leur sont nécessaires, ne savent que rarement de quelles aides ils peuvent disposer. Agora-é, en étroite association avec les assistantes sociales du CROUS, dont le forum du logement à connu un grand succès cette année, aiguille alors les étudiants dans leurs démarches. Hormis l’aide alimentaire réservée aux plus démunis, les conseils ainsi que des idées de sorties à bas coûts sont dispensés à tous ceux qui le désirent, afin de favoriser la mixité au sein des universités et de créer un véritable lieu d’échanges.

La FAGE ouvre une épicerie solidaire à Brest - photo
La FAGE ouvre une épicerie solidaire à Brest - photo
La FAGE ouvre une épicerie solidaire à Brest - photo