La FAGE : "La paupérisation des étudiants est une évidence"

Ecrit par

Depuis la publication des rapports de la FAGE et l'UNEF, tous les regards sont tournés vers les étudiants. Sont-ils la classe la plus proche de la paupérisation ? Selon la FAGE, c'est "une évidence".

Les étudiants français sont-ils en train de se paupériser ? Le gros mot est lâché, et le débat aussi. Selon la FAGE, qui a publié lundi un rapport alarmant sur l'augmentation du coût de la vie étudiante de 50% en dix ans, la paupérisation des étudiants est un fait avéré. "Les jeunes subissent l'appauvrissement des familles. Le budget qu'elle pouvait encore fournir il y a quelques années aux enfants s'est réduit comme peau de chagrin au fur et à mesure de la crise" explique Thibaut Servant, vice-président de la FAGE, à nos confrères de France24. Selon lui, le gouvernement devrait se charger rapidement du problème s'il ne veut pas avoir sur les bras une crise de plus à gérer.

La FAGE : "La paupérisation des étudiants est une évidence"

L'une des principales conséquences de cette paupérisation serait le recours au salariat, qui concernerait désormais 73% des étudiants selon les chiffres de l'UNEF. Mais même là, il ne serait pas évident de trouver un job d'été, les petits boulots autrefois réservés aux étudiants étant aujourd’hui de plus en plus prisés des salariés au chômage. Selon Bernard Schricke, directeur action France du Secours catholique, la principale responsable de cette hausse du coût de la vie serait l'augmentation injustifiée des loyers : "Pour ne pas avoir à payer les loyers d'été, les étudiants quittent leur logement ce qui permet aux propriétaires d'augmenter le loyer à chaque renouvellement de bail". Les conséquences sont lourdes, pour Thibaut Servant, qui affirme que les étudiants pratiquent désormais la politique des "économies de bouts de chandelles". "Le cliché de l'étudiant qui ne se nourrit que de pâtes n'est pas qu'un cliché, c'est une réalité", regrette le vice-président de la Fage.

La FAGE : "La paupérisation des étudiants est une évidence" - photo
La FAGE : "La paupérisation des étudiants est une évidence" - photo