La FAGE demande le gel des frais de scolarité

Ecrit par

Alors que le gouvernement vient d'annoncer une hausse des frais de scolarité des étudiants inscrits à l'Université, la FAGE, elle, demande un gel total de ces frais d'inscription.

La rentrée universitaire débute dans quelques semaines, mais elle fait déjà parler d'elle. En effet, le gouvernement a annoncé une hausse des frais d'inscription pour l'année universitaire 2012/2013. Suivrait-on le même chemin que le Québec, qui débat en ce moment sur la gratuité scolaire ? Les deux situations sont difficilement comparables puisque les frais universitaires québécois prévoient d'être augmentés de plusieurs centaines d'euros sur cinq ans, tandis que le gouvernement français annonce une hausse de 2,26% pour les étudiants de Licence (soit 181€), de 2% pour les étudiants de Master (soit 250€) et enfin de 2,15% pour les étudiants en Doctorat. Au final, seuls quelques euros de plus seront à débourser lors de l'inscription à l'Université.

Et pourtant, la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) a décidé de monter au créneau. Selon elle, cette hausse est à considérer en fonction de toutes les autres hausses que subissent les étudiants français : santé, tickets de restaurants universitaires, etc. La FAGE a donc tout bonnement décidé de demander au gouvernement le gel des frais de scolarité. "Le gouvernement dispose d'un véritable levier pour pouvoir éviter l'envol de ce coût de la rentrée et force est de constater que le gouvernement n'a pas choisi d'utiliser ce levier" a déclaré Julien Blanchet, de la FAGE. Et vous, que pensez-vous de l'annonce de cette hausse, que le gouvernement dit compensée par l'augmentation des bourses ?

Université : les frais de rentrée explosent par BFMTV

La FAGE demande le gel des frais de scolarité - photo
La FAGE demande le gel des frais de scolarité - photo