La coloc' de Blaise : La décoration de l'appart

Ecrit par

Hallelujah ! Aujourd’hui, c’est le grand départ pour ma nouvelle vie. J’emménage, pour une période indéterminée, dans un appart avec un de mes meilleurs potes, Ludo. Je réalise mon rêve de partir de chez mes parents pour vivre avec mon Bro’.

Je vous avais laissé dans la coloc' de Blaise avec les filles à l'appartement. Aujourd'hui c'est atelier décoration ! Notre appartement est particulièrement moche, on a l’impression de faire un bond dans les années 50 quand on rentre chez nous. Même notre parquet est laid. Je ne pensais pas qu’un parquet pouvait être moche, mais le nôtre, il faut bien se l’avouer, n’est vraiment pas top. Les murs étaient selon moi blancs, mais comme ils ont jauni avec le temps, on n’est plus sûrs de rien. On se croit réellement dans un appartement de l’Europe de l’Est en mode URSS. En gros, quand on rentre dans l’appart, on ne se dit pas "oh il est joli", ou "il est sympa", en fait, on ne dit rien pour éviter de nous vexer. On n’a même jamais eu de compliments, et je n’en veux à personne, car moi-même j’avais envie de vomir en le voyant. Ludo et moi avons donc décidé de décorer notre appart en mode "on est des mecs stylés, on a trop de goût, on arrive à faire un truc super beau avec rien du tout" , sauf que la réalité n'était pas vraiment comme ça. Au départ, on souhaitait acheter de la peinture blanche pour repeindre les murs, sauf que lorsqu’on a vu les prix, on s’est tout de suite calmés. Notre premier rêve venait de s’écrouler, mais on ne perdait pas espoir. On s’est dit "on se la joue néo-gothique, c’est dans l’air du temps.

La coloc' de Blaise : La décoration de l'appart

"Un truc classe et sobre, ça va déboîter ", on a donc eu la brillante idée d’acheter un pot de peinture noire et de repeindre les arêtes de l’appartement dans cette couleur. Ah oui j’ai oublié de vous dire ! On est des hispters on essaie donc de se démarquer et tout, mais on échoue lamentablement à chacune de nos tentatives. Enfin bon, je pense sincèrement que notre idée est vraiment originale, mais la trésorerie fait encore une fois défaut. Avec ces deux échecs cuisants, on a dû se rendre à l’évidence : on n’a pas d’argent pour se faire une déco stylée. On a donc entrepris une collecte de meubles dans la rue. Chaque fois qu’on trouve un truc "stylé" (je mets des guillemets parce que ce qu’on trouve est généralement très laid, on le ramène à la colocation).

La coloc' de Blaise : La décoration de l'appart

On a donc trouvé une table de jardin, un fauteuil en cuir qui ne ressemble plus à rien et des chaises. Plutôt pas mal non ? Ce n’est pas croyable tout ce qu’on trouve dans la rue, mais le problème c’est que notre appart est hideux. Il ne ressemble vraiment à rien ! Après ce 3ème échec cuisant, on décide d’acheter de la déco à Londres (oui on va à Londres comme on est des hispters) sur le marché de Camden (je vous avais prévenu qu’on était des hipsters). On a acheté (pour le coup on a fait nos fifous à dépenser de l’argent) des affiches de films, des poches de vinyles etc… On avait vraiment bon espoir de faire quelque chose de joli, mais le résultat est resté le même, c’est-à-dire pitoyable, encore une fois. En plus nos décorations se cassaient tout le temps la gueule à cause de la patafix qui ne fixait rien. Elles passaient donc le plus clair de leur temps par terre au lieu d’être sur les murs. On avait l’impression d’être dans un appart refait par Valérie Damidot mais en pire ! La seule décoration sympa était mes radios que j’avais mis sur la fenêtre, ça faisait bizarre, je dois vous l’avouer, mais c’était drôle. Même mon père m’a dit "on voit qu’il n’y a aucune fille qui vit ici. Ton appartement est vraiment moche". Merci papa ! La morale de l’histoire ? On n'a aucun goût pour la décoration, faut s’y faire et en tirer les conclusions qui s’imposent. En tout cas, si vous désirez connaitre encore plus de secrets, vous pouvez lire les incroyables secrets de Tom et de sa colocation maudite.

La coloc' de Blaise