La cité internationale universitaire de Paris, prix Nobel de la Paix ?

Ecrit par

L'annonce a été faite lundi, le 17 février. La Cité internationale universitaire de Paris fait partie des nommés à l'obtention du prix Nobel de la Paix 2014. C'est la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem qui l'a portée candidate. meltyCampus fait le point.

Les archives des candidats au prix Nobel de la Paix étant bloquées pour une durée de 50 ans, rien ne dit que la Cité internationale universitaire n'a jamais été portée candidate dans le passé. En revanche cette année, la candidature est officielle et affirmée. C'est lors d'un déplacement sur place que la ministre des Droits des femmes l'a annoncée : "La Cité internationale (…) est à elle seule un plan pour la paix dans le monde. Faire se côtoyer, cohabiter des jeunes gens venus de tous les pays du monde : c’est inégalable pour construire la paix. Si la Cité internationale pouvait devenir prix Nobel de la Paix, cela renverrait un très beau message à la fois sur la paix elle-même, sur la façon dont on la construit, et sur notre confiance dans la jeunesse". Si quelques voix se sont élevées pour soutenir cette candidature, du côté de la Cité internationale universitaire de Paris, on ne se fait cependant pas trop d'illusions.

"On sait bien qu’il y a plein de personnalités et d’associations qui œuvrent pour la paix dans le monde. On ne prétend pas les dépasser, ni être les meilleurs du monde sur ce terrain mais on peut rappeler aux gens ce qu’on fait et nos valeurs". Le Figaro nous apprend que parmi ces personnalités évoquées, se trouve l’ex-informaticien de la NSA Edward Snowden (qui sera peut-être le futur recteur de l'université de Glasgow). Ayant créé le label Cité pour la Paix depuis maintenant deux ans (un label créé pour des événements, ou tout type d’initiatives sur le campus qui traitent des droits de l’homme, de la paix), la Cité internationale universitaire de Paris pourrait bien succéder à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) qui s'était vue décerner le prix en octobre dernier. Pour les plus ambitieux d'entre vous, consultez notre article sur les facs françaises où il faut étudier pour avoir un prix Nobel.

Patrick de Cambourg, président de Mazars (groupe international d’audit), soutien la candidature de la CIUP, déposée par la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

Source : http://etudiant.lefigaro.fr