L'université de Tokyo s'ouvre aux étrangers

Ecrit par

L’université de Tokyo, après avoir longtemps rendu la majorité de ses cours disponibles aux seules nippophones, s’ouvre désormais aux étudiants étrangers.

C’est un fait, le Japon est sur le déclin. Sa démographie met son peuple en voie d’extinction et son économie est concurrencée par des rivaux asiatique à l’essor semble t-il inévitable. Dès lors, la meilleure université asiatique, 27e au classement mondial, essaie de se réformer pour attirer davantage de talents, et conserver son rang, en l'internationalisant. L’unique problème est que le Japon est traditionnellement très fier de sa langue, d’où l’exigence d’un très bon niveau de japonais pour assister aux cours. L’université de Tokyo souhaite pourtant attirer des élèves étrangers en plus grand nombre pour se maintenir aux classements. Dès lors, Todai, comme les japonais l’appellent, a ouvert le programme PEAK, programme en Anglais à Komaba, le nom du campus de l’université. Ce programme de quatre ans n’est que le premier d’après l’université à proposer des cours en Anglais.

L'université de Tokyo s'ouvre aux étrangers

Ce programme accueillera cette année 27 étudiants venus d’Australie, du Royaume-Uni, où les étrangers sont rejetés justement, de Finlande, de Pologne, des Etats-Unis et du Vietnam. Sur 3000 nouveaux étudiants en première année, ce programme est une goutte d’eau sur le campus, mais la direction de l’université l’affirme, la diversification du corps étudiant est une priorité dans son agenda. Les étudiants japonais semblent eux-mêmes heureux à l'idée d'accueillir ces nouveaux étudiants. Ainsi, 200 d'entre eux ont adhéré à l'association des amis de PEAK, chargée d'aider à l'intégration des étudiants anglophones dans l'université, et au Japon en général. Les étudiants pourront au cours de leurs deux premières années étudier la physique, les mathématiques, la philosophie, les langues, l'économie, et bien d'autres domaines. En revanche, il devront pour les années trois et quatre choisir un discipline majeure : les études environnementales ou l'étude de l'Asie de l'Est, centrée en grande partie sur le Japon.

L'université de Tokyo s'ouvre aux étrangers
L'université de Tokyo s'ouvre aux étrangers