L'université de Lorraine condamne les actes du GUD

Ecrit par

L'université de Lorraine est à bout. Elle a porté plainte contre le syndicat étudiant GUD suite à divers actes de dégradations. meltyCampus vous en dit plus

Présent dans les universités d'Assas, de Lyon ou de Lorraine à Nancy, le GUD n'hésite pas à tomber dans l'illégalité pour afficher ses opinions. L'université de Lorraine à Nancy en a encore fait les frais. Le week-end dernier, le campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy a subi des dégradations importantes : vitres d'un local associatif cassées, véhicule vandalisé et collage d'affiches du GUD à caractère homophobe. Ces "évènements ne constituent pas un fait isolé et s'ajoutent à une série initiée à l'automne dernier" a expliqué l'université dans un communiqué de presse repris par le site ici-c-nancy. Il y a quelques semaines, les affiches du GUD sur le mariage gay avaient déjà provoqué la colère de l'université et de l'inter-LGBT.

L'université de Lorraine condamne les actes du GUD

Depuis le début du débat sur le mariage gay, le GUD n'a cessé de faire parler de lui. Le 17 Avril dernier, une pétition avait même été lancée par le Mouvement des Jeunes Socialistes pour demander la dissolution du GUD comme le rappelle le Huffington Post. L'université de Lorraine a fermement condamné les agissements du groupe. Le GUD ne restera donc pas impuni : "Face à ces agissements, l'université a systématiquement déposé plainte et reste en contact permanent avec les services de l'Etat (Préfecture et services de police) qui sont en charge de l'ordre public et de la protection des biens et des personnes"

L'université de Lorraine condamne les actes du GUD
L'université de Lorraine condamne les actes du GUD