L'IUT de Saint-Denis au coeur de la polémique

Ecrit par

Que se passe-t-il à l’IUT de Saint-Denis ? Cette formation présentée comme étant au cœur d’un réseau de communication subit une véritable crise depuis quelques mois. Les premiers touchés sont les étudiants.

Cet IUT, rattaché à l'université Paris 8, a tout d’une formation normale et reconnue : 42 années d’expérience, plus de 2000 étudiants et 400 apprentis. Depuis quelques mois, il fait gronder les médias avec la découverte de salles de prières clandestines ou la vente de sandwichs hallal. Certains voient ces démarches comme une montée du communautarisme mais l’affaire ne s’arrête pas là. Le directeur de l’IUT Saint-Denis est menacé de mort et toute cette histoire est due au renvoi de Rachid Zouhhad, chef du département de Techniques commerciales soupçonné d’emplois fictifs. Ce dernier a simplement remplacé la moitié des vacataires de la rentrée 2013 par des proches à lui. Toutes ces affaires, loin d’être discrètes ont avant tout touché les étudiants et le site Le Figaro Étudiant a mené une véritable enquête pour comprendre ce qui se passait réellement dans cette IUT. Les étudiants ne sont pas restés passifs en voyant leur fac se dégrader et une pétition recueillant de nombreuses signatures a été lancée pour le départ de Rachid Zouhhad. Sur les murs, de nombreux graffitis ont "décoré" de la fac avec des "Zouhhad dehors" et meltyCampus voit bien que l’ambiance est tendue. Le problème est que les enseignants prennent part à cette affaire et pour contester cette décision, ils s’absentent des classes.

L'IUT de Saint-Denis au coeur de la polémique

L’organisation de la fac est intenable et les étudiants redoutent d’avoir un diplôme dévalorisé. Face à toutes ces affaires, les étudiants pensent qu’il y a un problème dans l’administration. Les cours enseignés ne font pas partie du programme national, les professeurs sont mystérieusement absents et malgré tout, les étudiants obtiennent des notes très correctes. Certains étudiants soupçonnent l’administration de trafiquer leurs notes. Mieux vaut ne pas parler du problème d’organisation car les étudiants se retrouvent au service de leur fac. "On nous envoie un nouvel emploi du temps toutes les semaines mais ça change tous les jours. Quand on vient ici, on n’est jamais sûr d’avoir cours. On peut nous demander de venir à 8h30 et ne pas avoir cours avant 11h" déplorent certains étudiants auprès du Figaro Étudiant. Pour exemple, les étudiants ont eu leur premier cours de comptabilité en début de semaine, le problème est que ces derniers doivent rendre leur dossier la semaine prochaine. Pour pallier ce problème, l’administration a envoyé ses étudiants en stage dès le premier semestre tout en leur offrant un mois de vacances. Ces étudiants ont intérêt à suivre les conseils pour se détendre après cette année scolaire bien mouvementée.

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/en-saint-denis-enquete-sur-un-iut-a-la-derive-5416/