L'INSEE dresse le portrait-robot de ton couple étudiant !

Ecrit par

La vie de couple, c'est tout une histoire. Pour mieux la mécanique du cœur des étudiants, nous avons examiné les chiffres de la dernière enquête de l'INSEE.

Si les étudiants cherchent l'amour, ça n'a rien d'étonnant. Dans notre société, le couple reste une norme de vie. Que ce soit ou non sous le même toit (toutes situations légales confondues), 66% des adultes vivent à deux. Les étudiants n'échappent pas à la tendance, même si le célibat à la fac a ses bons côtés. En décembre 2015, l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) a publié une étude sur les parcours conjugaux des Français, en fonction de leur âge et de leurs milieux sociaux. Ces données tracent le portrait amoureux des Français entre 26 et 65 ans. Pour comprendre ce que les chiffres officiels disent des étudiants en couple dans notre pays, nous nous sommes concentrés sur la catégorie 20-30 ans. Si ta situation de célibataire t'inquiète, tu seras rassuré d'apprendre que les études supérieures provoquent automatiquement un recul du début de la vie à deux. C'est particulièrement vrai chez les hommes diplômés du supérieur, dont l'âge médian de la première cohabitation se situe à 25,2 ans (sur l'ensemble de la population).

Les étudiants se mettent en couple plus tôt que les générations précédentes, mais emménagent ensemble plus tard. Le couple est plus fragile pendant sa première année. 30% des jeunes générations (comprenez 30 ans et moins) ne passent pas le cap fatidique des 5 années de vie commune. Pour nos parents et nos grand-parents, cette tendance n'a touché que 9% de la population. Les étudiants qui emménagent ensemble le plus tard possible dans leur relation ont plus de chances de voir leur couple durer. Si vous vous remettez d'une rupture douloureuse, dites-vous que le proverbe "un de perdu, dix de retrouvés" a un fond de vérité. Pour l'ensemble de la population, 50% reprennent une vie de couple dans les 5 ans qui suivent une rupture. Petit bémol, les étudiantes mettent en moyenne plus longtemps que les étudiants à retrouver quelqu'un. La meilleure des politiques pour trouver l'amour à la fac, c'est encore de se montrer patient et d'aller à son rythme. Les couples solides ne se forment pas dans la précipitation. Que pensez-vous de ces chiffres ?

Source : INSEE