L'étudiante qualifiée de jolie "pour une femme noire" riposte sur Facebook !

Ecrit par

"Tu es jolie pour une femme noire", c'est le drôle du compliment reçu par une étudiante de Montréal. Exaspérée, elle a décidé d'en montrer l'absurdité par le biais d'une vidéo Facebook.

Tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Voilà un proverbe que certains feraient bien d'appliquer, et ce n'est pas Diane qui dira le contraire. Cette étudiante en histoire médiévale à l'université du Québec de Montréal (UQAM) a en effet fait l'objet d'un compliment très maladroit, de la part de quelqu'un qu'elle considérait jusqu'ici comme un ami. "Diane, je te trouve très jolie pour une femme noire", lui a en effet dit ce dernier. Une intervention qui a logiquement fait bondir la principale intéressée. Plutôt que d'accepter le compliment, Diane a choisi de riposter par le biais d'une vidéo postée sur son compte Facebook. Près de 500 000 personnes l'ont déjà visionnée, et nombre d'entre elles l'ont approuvée. meltyCampus vous la fait partager ci-dessous.

"C'est mon coup de gueule du jour, donc je vais aller dans le vif du sujet", commence Diane. Avoir avoir évoqué la teneur du message reçu sur Facebook, elle s'emporte. "Qu'est-ce que ça veut dire, ça veut dire que l'ensemble de ma communauté n'a rien d'appréciable, et que je suis l'élément qui se distingue parce que ci, ou parce que ça. Ce n'est pas un compliment, là c'est concrètement une insulte à l'ensemble de ma communauté". Elle met ensuite en évidence l'absurdité du compliment dont elle a fait l'objet. "Il m'a dit que j'avais les traits fins pour une noire, mais c'est n'importe quoi, la communauté noire est tellement diverse et variée (...) physiquement les gens qui sont en Afrique de l'Est sont différents des gens qui sont en Afrique de l'Ouest, un éthiopien et un malien ça ne se ressemble pas", note-elle en effet. Elle termine par affirmer que "la beauté est quelque chose de relatif", ce qu'on ne peut qu'approuver. On en connaît qui feraient bien d'aller suivre les cours anti-racisme dispensés par l'université d'Oxford... Comment trouvez-vous la réaction de Diane ?