Kit Kat : Cette étudiante réclame des barres gratuites à vie !

Ecrit par

La jeune femme est étudiante en droit. Elle réclame une compensation pour sa déception après avoir acheté des Kit Kat sans biscuit à l'intérieur.

Difficile de flouer une étudiante en droit. Saima Ahmad (20 ans) est en deuxième année au Kings College de Londres. Le mois dernier, la jeune femme a dépensé 2 livres sterling (environ 2,63 euros) pour acheter un paquet de barres de Kit Kat. Surprise, à l'ouverture les barres chocolatées ne contenaient aucun biscuit. L'étudiante s'estime flouée et réclame réparation. "Si j'avais voulu juste du chocolat, j'aurais acheté une barre de Galaxy" a-t-elle déclaré au Daily Mail. Jusque là, nous avons une banale affaire de non-satisfaction du consommateur. Le genre d'histoire qui se règle auprès du service clientèle ou avec le community manager... comme cet étudiant mécontent de son Kinder. Mais Saima est résolue à frapper fort. En s'appuyant sur une jurisprudence de 1930, l'étudiante a écrit une lettre à Nestlé, propriétaire de la marque Kit Kat. Saima demande à recevoir gratuitement des barres chocolatées toute sa vie.

Kit Kat : Cette étudiante réclame des barres gratuites à vie !

L'étudiante est très déterminée. Saima pense que son histoire affecte la confiance entre le consommateur et le producteur. La demoiselle est déterminée à aller en justice pour obtenir gain de cause... elle est sûre de son bon droit. La jeune fille souhaite continuer d'acheter des Kit Kat, ses sucreries préférées... mais sans le sentiment d'avoir été trompée par une publicité mensongère. Après tout, il n'y a rien de meilleur que le chocolat (pas même le sexe). "Le contrôle qualité est très poussé chez Nestlé, c'est pourquoi je pense que ce genre d'erreur n'est pas acceptable. Je me suis renseignée sur ce problème, et j'ai découvert que ce genre de chose arrivait souvent. Il existe de nombreux forum en ligne où les gens se plaignent d'avoir acheté des Kit Kat sans gaufrette" explique-t-elle. Saima a adressé sa lettre au PDG de Nestlé en personne. Pour elle, c'est plus rapide que de passer par le service clientèle. "Je tente ma chance, on n'a rien sans rien" assure la jeune fille. Que penses-tu de cette histoire ?

Source : The Daily Mail