Journal d'une hôtesse de caisse étudiante : Top 7 des choses que j’adore

Ecrit par

Une fois étudiante, tu te dis qu'il serait bien de gagner un peu d'argent pour enfin quitter le foyer familial et être indépendante ! Mais tu ne trouves pas tout de suite le métier de tes rêves. Moi, je suis hôtesse de caisse (oui, caissière) et c'est toute une aventure !

#20 : Top 7 des choses que j’adore

Aujourd’hui, j’étais super motivée. Je me suis dit : "arrête un peu de te plaindre tout le temps, on va croire qu’être caissière, c’est le pire métier qui existe". On laisse de côté les tops des choses que je déteste pour opter pour les choses que j’adore dans mon métier. Je m'allonge tranquillement dans mon canapé, j’ouvre mon ordi et ma page de traitement de texte, prête à faire mon top. Il y a forcément des choses que j’ai aimées faire et des moments où j’étais heureuse. Je me suis dit : "rappelle-toi de ta première semaine de boulot, tu as plutôt bien aimé". C’est vrai que mon "rêve" était de tester une fois dans ma vie la caisse (je ne voulais pas mourir bête) et il a été exaucé. C’était plutôt cool. Vous voyez, j’étais plutôt bien partie pour trouver mon top. J'étais dans un bon état d’esprit. Plus je trouvais des idées, plus je me rendais compte que ce que j’adorais, c’était ne pas travailler ou en tout cas trouver des solutions pour ne rien faire. Vous allez me dire que je suis fainéante, peut-être, mais ça passe le temps et ça égaye mes journées. Vous voulez vraiment savoir ce que j’adore ? Eh bien, ça donne ça.

1. J’adore quand on me demande si je veux partir car il n’y a pas assez de monde.

Certaines fois (surtout pendant les grandes vacances, mais ça reste rare), le magasin est vide. On dirait que la population a déserté ou qu’elle est au courant de la fin du monde sauf nous. Bref, il n’y a personne. Pour les supérieurs, voir une vingtaine de caissières à leur caisse en train de lire des magazines pour passer le temps, ça fait plutôt mal car ils nous payent pour rien. Souvent, ils demandent aux caissières de partir (si elles finissent tôt). Moi, je trouve ça cool car je rentre chez moi plus tôt. Le problème est qu’ils retirent les heures que tu n’as pas faites et quand on est salarié, on a plutôt besoin d’argent, donc certaines refusent de partir. Après tout, c’est le problème du magasin, pas des salariés.

2. J’adore les clients qui ne me racontent pas leur vie

Il y a toujours ceux qui ont décidé de raconter leur vie : "oh, vous ressemblez tellement à ma petite fille", c’est bien mais je n’en ai rien à faire donc chut. Oui, je suis méchante mais toujours avec le sourire et en restant polie.

3. J’adore les clients qui savent ce qu’ils veulent

Certains clients n’ont pas envie de passer leurs journées à faire les courses car il y a trop de monde et ils ont autre chose à faire (ça se comprend). Je n’ai même pas commencé à enregistrer leurs courses qu’ils me présentent leur carte de fidélité, leur chèque et leur pièce d’identité. Traduction : tu enregistres mes articles, tu m’encaisses et tout le monde est content. Merci !

4. J’adore quand je fais ce que je veux dans le magasin

Une fois que je réussis enfin à sortir de ma caisse, on me donne une tâche précise à faire comme faire un tour de panier ou faire la mise. Vous savez, les activités que je vous avais racontées dans un épisode du Journal d’une hôtesse de caisse étudiante avec "Ce que cache mon métier". Une fois cette tâche finie, je ne vais pas retourner à ma caisse donc je m'occupe comme je peux en faisant les choses que j’aime bien. Quelle est maligne cette fille !

5. J’adore quand je ne relève personne et qu’on ne me relève pas

Théoriquement quand une caissière vient te remplacer pour ta pause midi, tu te fais toujours avoir. Dans les meilleurs des cas, elle arrive à l’heure exacte voire cinq minutes plus tôt. Le problème est que tu es obligé de finir d’encaisser le client pour pouvoir fermer ta caisse, laisser la place à l’autre caissière, puis ranger ton caisson dans ton casier. Tu perds au moins dix minutes qui ne seront jamais compensées. Quand je ne relève personne, je prends un peu mon temps pour aller travailler et quand aucune caissière ne vient me relever, j’en profite pour fermer ma caisse un peu plus tôt (histoire de commencer ma pause à l’heure). Ne le dîtes à personne, ok ?

6. J’adore quand je finis plus tôt que les autres (même d’un quart d’heure)
friends animated GIF

En tant qu’étudiant, tu es tellement habitué à finir à 21h que quand tu apprends que tu finis à 20h45, tu es obligé de le dire à tous les autres étudiants pour qu’ils soient jaloux. Le problème est que la plupart du temps, que tu finisses un quart d’heure plus tôt ou non, tu vas partir à la même heure que les autres. Certains partent même avant toi.

7. J’adore me cacher dans le magasin avec mes collègues pour ragoter sur le magasin et le nouveau directeur

En ce moment, c’est la révolution dans mon magasin à la limite du plan social (je vous laisse la surprise dans un prochain épisode, j’attends juste que la colère monte) donc quand on fait la mise en rayon entre étudiants, on en profite pour mettre à jour les ragots. Le sujet du moment est les nouveaux contrats et les demandes de démission. Oui, ils sont comme ça dans mon magasin. Ils ne nous licencient pas, ils nous demandent gentiment de le faire. C’est dingue ça.