Journal d'une hôtesse de caisse étudiante : Les caisses automatiques

Ecrit par

Une fois étudiante, tu te dis qu'il serait bien de gagner un peu d'argent pour enfin quitter le foyer familial et être indépendante ! Mais tu ne trouves pas tout de suite le métier de tes rêves. Moi, je suis hôtesse de caisse (oui, caissière) et c'est toute une aventure !

#15 : Les caisses automatiques

J'ai l'impression d'être très vieille quand je dis ça mais j'ai connu l'arrivée des caisses automatiques. Le fameux passage à l’industrialisation version années 2000. Ces mêmes machines qui partagent tant l’avis des clients et des caissières. D'un côté nous avons les révoltés : "cette machine va remplacer les caissières qui vont bientôt être toutes à la rue et sans emploi !". De l'autre côté, ceux qui sont plutôt pour "on n'aura plus besoin de faire la queue, ça ira plus vite". De mon point de vue, j'étais partagée car cette innovation mettait fin à la caisse "moins de 10 articles". La fameuse caisse que toute caissière redoutait car tu voyais défiler des clients sans jamais avoir une petite pause (le temps qu’ils rangent leurs affaires) et tu étais sûre qu'au bout de 2h, tu n’allais plus avoir de monnaie. Le point négatif est que lorsque tu es en pause, tu n'as pas envie de jouer à la caissière avec tes propres courses et tu préfères qu'on te le fasse (un peu de fainéantise ne fait pas de mal). Sauf qu'avec la suppression de cette fameuse caisse tu étais sûre de te retrouver derrière une longue queue et de gros caddies. Vaut mieux ne pas se dire que les gens pourraient te laisser passer car ils ne le font jamais et quand ça arrive c’est un miracle. J'ai dû faire un choix : faire la queue et perdre du temps pour ma pause ou affronter la caisse automatique. A votre avis quelle décision ai-je prise ? Comme je suis une grosse fainéante et que je n'ai pas les moyens de payer un étudiant pour faire la queue à ma place, j'ai mis mes idées contestataires de côté pour choisir la technologie.

Journal d'une hôtesse de caisse étudiante : Les caisses automatiques

Tout est mis en place pour aider les clients à bien comprendre comment les caisses automatiques fonctionnent mais certains sont plutôt butés. Et oui, avec la caissière tu peux t'énerver et la traiter de tous les noms car tu sais qu'elle devra rester polie et garder son calme tout du long. Je vais vous avouer quelque chose, face à une machine, c'est la technologie qui gagne toujours car elle est programmée d'une certaine manière et ne va pas changer juste parce que vous l’avez décidé (déjà qu’on ne le fait pas en tant que caissière). Quand la machine vous explique clairement qu'il faut poser l'article dans la "boîte" avant d'encaisser les autres articles, il faut le faire et pas besoin de tenter de faire autrement. Bien sûr, je ne parle pas des kékés qui veulent passer aux machines avec un énorme caddie. Non mais ils sont vraiment sérieux quand ils pensent faire ça ? 1- tu perds l'intérêt de la rapidité et 2- tu fais comment pour poser toutes tes courses dans la "boîte" avant de les remettre dans le caddie ? L'ingéniosité des clients m'étonnera toujours. Il y a pourtant des gros panneaux avec plein de dessins pour les aider ! Je vais vous apprendre quelque chose qui va vous sauver la vie. Non, je ne parle pas de cette vidéo qui vous apprend à réagir face à une fusillade mais bien des logos. Quand vous voyez une pancarte avec un caddie rouge barré, ça ne veut pas dire que seuls les caddies rouge sont interdits (nous ne faisons pas de discrimination envers les caddies rouges), ça veut simplement dire qu'aucun caddie ne peut entrer dans cette zone !

Parlons de choses sérieuses et du sujet qui inquiète tous les Français : les caisses automatiques vont-elles remplacer les caissières ? Ma réponse est non. Ok, tu te retrouves avec une ou deux caissières à surveiller 6 machines vivantes mais quand tu regardes bien avec les kékés que tu as en face de toi, ils ne vont pas aussi vite qu'une caissière à la caisse qui permet au client de ranger ses courses au fur et à mesure et de n'avoir rien d'autre à faire que payer. Les clients sont comme les caissières et ne sont pas habitués aux machines. Ils aiment bien qu'on fasse les choses à leur place. Il y a des périodes dans la journée où les caisses automatiques sont vides et la caissière chargée de s'en occuper s'ennuie totalement. C’est pour cela qu’il n’y en a qu’une seule à surveiller la zone. Soit il n’y a personne, soit il y a tellement de monde que tu as du mal à être partout à la fois. Bref, les caisses automatiques m'indiffèrent totalement et si les clients arrivent à mieux voler avec ça, c'est le problème du magasin. Ah, comme j'aimerais être remplacée par une caisse automatique pour ne plus avoir besoin de travailler dans ce supermarché... Pourquoi ne pas créer des robots-caissières qui pourraient venir faire le travail à ma place comme les robots-étudiants à la fac.