Jordanie : L'université touchée par les violences tribales

Ecrit par

Le système éducatif défectueux en Jordanie attise un peu plus chaque jour le risque de violences entre étudiants de tribus différentes. meltyCampus vous en dit plus

Explosif. Le Moyen-Orient a toujours demandé une attention toute particulière. Là, c’est la Jordanie qui est ‘’sous le feu des projecteurs’’. Quelques semaines après les incidents à l’Université du roi Hussein ben Talal, qui ont coûté la vie à 3 étudiants et blessé 25 personnes, un phénomène s’est révélé être récurent. Celui de l’influence des tribus sur les campus universitaires. Comme le rapportent nos confrères de lorientlejour, les ethnies représentent près de 40% de la population, et leur fidélité pour la famille royale a maintes fois été vitale pour la stabilité du pays. Mais c’est au niveau scolaire que cela ‘’coince’’. En effet, tout a un prix. Ainsi, certains étudiants sont admis dans des Universités et reçoivent des bourses, qu’ils ne toucheraient pas d’ordinaire. Pourquoi ? Parce que leur tribu soutient le gouvernement. Mais il n’y a pas que des affrontements indirects…

Jordanie : L'université touchée par les violences tribales

En Jordanie, les violences sur les campus se multiplient. Pour Elizabeth Buckner, qui prépare une thèse d’éducation comparée à l’Université de Stanford, la situation est à la fois très simple et très compliquée. ‘’Les violences universitaires sont dues à des rivalités tribales’’. Mais on remarque un certain contraste, avec d’un côté ‘’les universités jordaniennes cherchent à être modernes et égalitaires et, d’autre part, la pression tribale permet à des personnes d’échapper aux règles établies’'. Il faut savoir que les agressions Universitaires ont tendance à se démocratiser. Ainsi, une soirée étudiante aux Etats-Unis a tourné à la violence…

Jordanie : L'université touchée par les violences tribales - photo
Jordanie : L'université touchée par les violences tribales - photo