Job étudiant : Travailler auprès des malades, sans être médecin

Ecrit par

Les hôpitaux ne sont pas toujours des lieus très appréciés et, pourtant l’été bon nombre de jeunes y travaillent. Zoom sur un travail à caractère humain, avec meltyCampus

L’été, le personnel de santé aussi, a le droit à des vacances bien méritées pour pouvoir profiter de diverses activités comme par exemple assister à un festival. Mais comme, malheureusement, la maladie ne prend jamais de repos, les juilletistes ou les aoutiens doivent être remplacés. Les successeurs temporaires, sont généralement des jeunes lycéens ou étudiants et, sont nommés Agent des Services Hospitaliers (ASH). Durant leur séjour au sein de l’hôpital (public) ou de la clinique (privé), les jeunes employés devront se pliés aux règles d’or du milieu, c’est à dire la discrétion en respectant le secret professionnel, et le respect stricte des règles d’hygiène. L’hygiène des locaux est d’ailleurs la principale fonction de l’ASH, qui doit ainsi prendre en charge le nettoyage des chambres des malades (faire le lit, changer les draps, nettoyer le sol), la distribution des repas ou encore le débarrassage de la vaisselle. En contre partie la fonction ne nécessite ni qualification, ni diplôme particulier.

Job étudiant : Travailler auprès des malades, sans être médecin - photo
Job étudiant : Travailler auprès des malades, sans être médecin - photo
Job étudiant : Travailler auprès des malades, sans être médecin - photo
Job étudiant : Travailler auprès des malades, sans être médecin - photo

La difficulté reste de décrocher une place car, la sélection se fait tout d’abord en interne, auprès des enfants des employés. Mais avec une rémunération très intéressante d’environ 1300 euros par moi, dés la première année, ces postes sont très convoités. En contre partie, il faut s’habituer au contexte pas toujours très évident, Mathieu 21 ans qui a travaillé à l'hôpital du Mans nous confie que ‘’ ce qui est dur c’est pas tellement l’odeur, ça on s’y habitue vite. Moi c’est plutôt les malades, la mort et les familles. Il faut savoir prendre de la distance’’. Un job d’été, qui comme le travail auprès des personnes handicapés, demandent un réel sens de l’humain.

Et vous, que vous évoque l'hôpital ?