Job étudiant : Pourquoi tu n'as toujours pas d'emploi ? Voici la réponse

Ecrit par

Chercher du travail, tu sais faire. Le vrai problème, c'est de te faire embaucher. Tu commences à te décourager. Pas de panique ! meltyCampus relève ces 5 raisons pour lesquelles tu es encore au chômage :

Trouver son premier job, c'est un peu comme de trouver sa première petite copine, son premier petit copain. C'est le signe évident qu'on est devenu un grand. Etre embauché garantit aussi un revenu financier régulier et donne de la crédibilité pendant les repas de famille. Seulement toi, tu stagnes. Tu connais bien ces 7 problèmes de l'étudiant qui cherche un emploi, c'est un peu l'histoire de ta vie. Pour t'aider à rectifier le tir, meltycampus est allé chercher sur le Huffington Post ces 5 raisons qui font que tu es toujours sans emploi :

1- Tu demandes la lune :

Tout le monde veut le meilleur dans sa vie. Tes parents te rêvent diplômé et casé, entouré de personnes que tu aimes et avec un travail dans lequel tu t'épanouirais. Les enfants voudraient manger uniquement des bonbons, les alcoolos voudraient que les fontaines soient pleines d'eau de vie et les employeurs rêvent de trouver la perle rare. Nous allons te faire une confidence, la perfection n'est pas de ce monde. Ne renonce pas à tes rêves, mais apprend à faire des concessions. Tu vas forcément commencer avec des stages ou des boulots mal payés. Persévère, camarade !

2- Ton CV est un capharnaüm :

Dis-toi bien que tu n'auras qu'une seule occasion de faire une bonne première impression. ce serait trop bête de rater une opportunité parce que tu présentes mal ! Revois ton CV avec une personne plus expérimentée, un professeur ou un professionnel du secteur que tu vises. N'hésite pas non plus à bien remplir tes profils professionnels en ligne sur LinkedIn ou Viadeo. Beaucoup de recruteurs y traînent ou viennent y chercher des compléments d'information sur un candidat dont il reçoive une candidature manuscrite. Passe-y du temps. Utilise toutes les cases, c'est plus facile et plus rapide à remplir qu'un CV. L'employeur est un idéaliste, fais-le un peu rêver !

3- Tes profils donnent une mauvaise image de toi :

Encore une fois, tu dois penser multimédia. Il y a belle lurette que la recherche d'emploi ne se fait plus uniquement en envoyant des CV par pigeon voyageur ! Si tu es sur internet, alors tes employeurs aussi. Vérifie les parmètres de confidentialité de ton Facebook et prends garde à tes propos publics sur Twitter. N'oublie pas que les réseaux de divertissement sont aussi consultés pour raisons professionnelle. Choisis bien ta photo de profil, même pour un compte privé. Fais aussi disparaître toutes les preuves de tes beuveries en ligne, c'est une question de crédibilité.

4- Tu es en retard à tous tes entretiens :

Alors là, tu fais fort. Une fois en s'excusant platement passe encore, mais tout le temps ? L'entreprise, c'est comme l'école ou l'armée. On n'y va pas pour faire les marioles. Enfin, en théorie. Il faut que tu adaptes ton comportement. Ton futur employeur n'est pas ton pote. Achète un réveil ou lève-toi plus tôt.

5- Tu cherches un job qui n'existe pas, ou plus :

Là, c'est un peu le drame. Etre réaliste et employable, c'est aussi renoncer à devenir justicier-dresseur de fauve à mi-temps. Il est vrai que la plupart des jeunes d'aujourd'hui occuperont dans 10 ans un métier qui n'existe pas encore. Mais tu cherches un job pour maintenant, pas pour dans 10 ans. N'hésite pas à envisager la reconversion si ton domaine est vraiment bouché. Tu as du talent et de l'énergie à revendre, tu vas y arriver ! meltyCampus croise les doigt et promet d'accomplir tous les rituels vaudou nécessaire à ta réussite. N'aie pas peur et fonce !