Job étudiant : Dresseur de Pokémon, pourquoi ce métier n'existe pas ?

Ecrit par

Le métier de vos rêves : Dresseur de Pokemon ! meltyCampus revient sur ce boulot qui nous a tous fait rêver durant notre jeunesse.

Ne pas trouver de boulot après leurs études doit sûrement être la plus grande peur des étudiants. Normal quand on voit que le taux de chômage ne cesse d'augmenter. Ils veulent tous exercer un job qu'ils aiment, et surtout récolter l'argent qui va avec. D'ailleurs, en parlant de jobs qu'ils aiment, meltyCampus pense savoir quel est le premier sur la liste. Non, ce n'est pas assistant des fesses de Kim Kardashian, mais plutôt Dresseur de Pokémon ! Oui, vous aussi quand vous étiez plus jeune, vous vous disiez "un jour je serai le meilleur dresseur ! Je me battrai sans répit...". Les Pokemon, vous les connaissez déjà tous ! Une Pokeball, vous pouvez en acheter une ! Pendant toute votre enfance vous avez vu faire Sacha, Pierre et Ondine. La Team Rocket ne vous fait pas peur et Miaouss, ce chat en manque de Whiskas encore moins. Tous les matins, vous pourriez aller à la chasse aux Pokemon, accompagné de Pikachu, ou plutôt de Ronflex, car Pikachu a toujours été le préféré (coup de gueule !).

Puis, après la pause midi, vous iriez combattre le mal, nourrir vos Pokemon, les dresser et organiser des tournois. Sauf que ça, ce n'est que dans vos rêves les plus fous. En réalité, pendant vos études vous allez effectuer de nombreux stages, en espérant qu'un de vos employeurs décide un jour de vous embaucher. Et si ce n'est pas le cas, vous vous présenterez au casting des Anges de la télé-réalité, pour devenir l'ange anonyme. Tenez bon, dans une autre vie, vous étiez peut-être un dresseur de Pokemon, ou même une Totally Spie ! On ne saura jamais... Dites-vous qu'à la place, vous pouvez être dégustateur de bières ! Ça au moins, ça existe. Pour vous consoler, meltyCampus vous présente un Sacha en pleine action. On a tout de même envie de lui dire de se calmer, il va transpirer et tacher sa belle veste sinon, "oh pète un coup Sacha, t'es un peu trop excité là !".