Job étudiant : Comment en trouver un pour cet été ?

Ecrit par

Qui dit été, dit vacances ! Non, je déconne, l’étudiant pense direct au job étudiant. C’est le seul moment de l’année où tu peux te faire un max de blé, donc autant en profiter. N’est-il pas trop tard pour trouver un job ?

La fin d’année approche et alors que certains étudiants ne finissent qu’en juillet (quoi, ça existe ?), d’autres sont libres fin mai. Eh oui, tu vas avoir près de quatre mois sans cours et au lieu de rester chez toi à regarder la fin de tes séries préférées ou à squatter les parcs avec tes potes à boire de la bière, tu peux/dois aussi travailler ! Ok, je sais, ça ne te t’inspire pas vraiment, mais si tu veux parcourir le monde pour tes vacances (ou aller voir mamie Huguette en Bretagne), il faut bien que tu gagnes un peu d’argent. Tes parents veulent bien t'aider à payer ton loyer et tes besoins personnels toute l’année, mais tu es désormais assez grand pour te payer tes propres vacances. Je sais, la vie d’adulte est injuste. Tu as beau penser à ce job jour et nuit, si tu ne fais rien, il ne va pas te tomber dessus comme ça un matin. Maintenant que tu sais quel est le meilleur moment pour trouver un emploi, tu n’as plus d’excuse pour ne rien faire. Bon, si tu es vraiment désespéré, voici les derniers conseils de meltyCampus. Après ça, je ne peux plus rien faire pour toi.

twerking animated GIF

1- Bouges tes fesses. Au cas où tu ne l’aurais pas encore remarqué, le moi d’avril est en train de s’achever et si tu n’as pas encore trouvé de job pour cet été, il va vraiment falloir que tu réagisses. Je sais que tu es en pleine période de partiels et de rendus (le mémoire a hanté toute ton année) mais tu n’es pas le seul à vouloir te faire de l’argent cet été, donc les places sont rares. Prends ton courage à deux mains et imprime ton CV et toutes tes lettres de motivation.

japan animated GIF

2- Oublies tes préjugés. A moins que tu aies des parents richissimes ou des connaissances qui te permettent d’accéder aux plus grandes entreprises comme Google, tu es obligé d’opter pour les jobs les plus accessibles. Ces jobs tant “convoités” par les étudiants : la restauration, l’accueil,... Ce n’est peut-être pas le job que tu rêves d’avoir mais c’est dans ces secteurs-là que tu es sûr d’être embauché. Ne vois pas que le mauvais côté des choses, voici enfin des entreprises qui donnent leur chance aux étudiants.

angry animated GIF

3- Harcèle les employeurs. Tu as beau faire toutes les annonces sur internet, si tu veux trouver quelque chose près de chez toi rapidement, tu vas devoir te déplacer et faire du porte-à-porte. Eh oui, c’est plutôt chiant de se dire que tu vas passer une journée entière (voire plus) à ne faire que cela, mais c’est inévitable si tu veux être sûr d’avoir un job d’ici deux mois. Côté positif : les employeurs vont voir que tu es motivé, mais surtout, ils te voient en vrai !

someone animated GIF

4- Vends du rêve. C’est bien beau de sortir de la Sorbonne ou d’une autre fac prestigieuse, tu as beau être major de ta promo, ce qui compte c’est la prestance et l’attitude. Tu as beau être à Henri IV, si tu prends les gens de haut ou que tu es mal poli, tu as peu de chances d’être pris. Après le CV, il est temps que tu prouves que tu es LA personne qu’il faut à ton employeur pour cet été. Surtout n’hésite pas à mentir sur la durée du contrat car les employeurs ne sont pas très partants pour prendre un étudiant qui veut juste travailler deux mois. Fais-lui croire que tu veux surtout trouver un job étudiant pour l’année prochaine. Il va adorer !