Job étudiant : 9 conseils pour les étudiants qui n'ont rien à mettre dans leur CV

Ecrit par

Rédiger son CV, c'est compliqué. Surtout pour un étudiant qui démarre sa carrière professionnelle. Que mettre dedans ? Comment le présenter ? Quels pièges éviter ? meltyCampus fait le tour de la question :

Voici venu le temps, non des rires et des chants, mais du premier CV. A moins que tu ne sois un de ces petits malins qui créent des CV personnalisés sous forme de chanson, il va bien falloir t'asseoir devant ta feuille ou ton écran d'ordinateur. Candidature spontanée ou réponse à une annonce, ton CV fait office de premier contact avec ton employeur. Autant dire que si tu veux décrocher un entretien, le document que tu t'apprêtes à rédiger a intérêt à être convaincant. Pas de raison pour autant de succomber à l'angoisse de la page blanche, selon Student Beans. Après les raisons pour lesquelles tu n'as toujours pas d'emploi, meltyCampus décompose les neuf étapes à respecter pour savoir quoi mettre dans ton CV. 1. Intégrer le CV dans une démarche globale de recherche d'emploi. Un simple résumé type de ton parcours scolaire et professionnel ne suffit pas. Le CV n'est pas un papier neutre, il appuie une candidature. Un bon candidat convainc à condition d'être en mesure se projeter dans l'entreprise.Tu as besoin d'une idée précise du poste que tu recherches. Cela t'aidera à identifier les compétences utiles à faire connaître au recruteur. Elles doivent correspondre à l'intitulé du poste mais aussi être en cohérence avec ton parcours. Cherche les qualités et les réussites qui démontrent que tu es fait pour ce travail. 2. Ne mens pas. Gonfler son CV est une pratique courante, mais c'est un jeu risqué. Si ton patron découvre que tu l'as embobiné pour avoir le job, tu ne feras pas de vieux os dans l'entreprise.

3. Respecte les rubriques. Le CV chronologique est ennuyeux pour tout le monde. L'employeur passe en moyenne 20 secondes à lire un CV. Si tu l'endors dès la première ligne, tu n'iras pas loin. Utilise des thématiques comme "expériences professionnelles", "langues", etc. 4. Mets en avant tes stages. Tu démarres juste, personne ne s'attend à ce que tu aies déjà 10 ans d'expérience dans une grande multinationale. Si tu désespères pour cette catégorie, consulte le top 5 des destinations géniales pour passer des vacances et booster ton CV. L'important est de pouvoir parler de ce que tu as réalisé et de ce que chaque expérience t'a apporté. 5. Sois concis. C'est un CV, pas une biographie. Il doit tenir en une seule page. 6. Utilise des exemples. Une bonne image est plus parlante qu'un long discours. Ne te contente pas d'énumérer tes postes ou tes compétences. Entraîne-toi à montrer en une phrase comment tu as réussi à atteindre les objectifs qui t'avaient été donnés. 7. Soigne la présentation. Il faut que le CV soit aéré, précis et percutant. Utilise toujours la même police standard mais joue sur la taille, sur le gras et l'italique. Les puces permettent de mettre en avant les informations. Fais des phrases courtes (pas de verbiage) et utilise du vocabulaire courant. Tu ne cherches pas à obtenir le Nobel de littérature non plus. 8. Ouvre ton CV avec une brève présentation. Deux lignes suffisent. N'oublie pas d'indiquer les coordonnées pour te joindre en en-tête. 9. Ne te dévalorise pas. Tu veux être engagé, oui ou non ? Crois-en toi et en tes capacités. Si tu es convaincu de ta valeur, les autres le seront aussi. Inutile d'être un gros prétentieux non plus, hein ! A toi de trouver le bon dosage.

Source : http://www.studentbeans.com/mag/en/careers-education/tips-for-empty-cv