Job étudiant : 5 signes qui prouvent que tu dois quitter ton boulot !

Ecrit par

Avoir un job étudiant n'est pas supposé se changer en traquenard. Certains signes annoncent qu'il est temps de changer d'air. meltyCampus dresse les 5 raisons qui montrent que tu dois démissionner :

Le travail c'est la santé, paraît-il. Avoir un boulot, même mal payé, est souvent un soulagement pour les étudiants. Niveau budget, c'est déjà un peu de beurre dans les épinards. C'est un premier pas vers l'indépendance financière. Ça permet aussi de payer tes mojitos. Ensuite, sur un CV de jeune diplômé, les premières expériences dans le monde du travail donnent une image de sérieux. Tu es travailleur, et ça fait bonne impression. Ce n'est pas une raison pour s'enchaîner toute la vie à un poste que tu supportes de moins en moins. Selon une étude de 2013, nous passons en moyenne en France seulement 12% de notre vie à travailler. Pour mémoire, au début du XXe siècle, c'était 40%. Aux Etats-Unis, le pourcentage actuel du temps consacré à travailler dans une vie ne représente que 16% en moyenne. Pourquoi ces chiffres ? Pour relativiser. Travailler c'est bien. Etre à l'aise et épanoui dans son travail, c'est encore mieux. Selon Brobible, il existe des signes qui montrent que tu ne t'épanouis pas. Sur meltyCampus, nous te donnions déjà ces 10 mensonges que tu entendras au boulot. Voici maintenant les 5 preuves que tu dois quitter ton boulot :

1. Tes pauses sont de plus en plus longues. Tu ne peux pas t'épanouir dans un travail qui ne te satisfait pas du tout. Quand quelque chose nous ennuie beaucoup, nous trouvons toujours des stratégies de contournement. C'est comme ça que tu es devenu champion de la procrastination au boulot. Périlleux si jamais ton chef s'en aperçois, mais aussi très fatiguant. 2. Tu détestes parler de ce que tu fais ou raconter tes journées à une personne de l'extérieur. Il y a la motivation, mais la fierté joue aussi son rôle. Si avoir un emploi nous valorise socialement, c'est aussi parce que nous pouvons en discuter. Même si ça ne fait pas forcément partie de ces 12 trucs dont les étudiants adorent parler. Quand la formule consolatrice "il n'y a pas de sot métier" ne peut plus rien pour toi, il est grand temps d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. 3. Ton look t'indiffère royalement. Bien sûr, tu ne vas pas forcément toujours au travail sur ton 31. Tu respectes le dress-code de ton entreprise mais il ne faut pas te demander plus du minimum syndical ? Tu ne t'inquiètes pas de l'image que tu renvoies, ce qui signifie que dans ta tête, tu es déjà loin d'ici. 4. Tu penses que tu es le seul à vraiment travailler. Si tu ne t'entends pas du tout avec tous tes collègues, tu ne feras pas de vieux os dans l'entreprise. 5. Tu lis cet article. Si le sujet ne te touchait pas, tu serais déjà en train de lire un autre papier. Tu es démasqué !

Source : http://www.brobible.com/life/article/5-signs-quit-job-like-today/