JFK a permis au premier étudiant Noir du Mississippi d'étudier

Ecrit par

France Info revient sur le geste du président Kennedy qui a permis pour la première fois dans le Mississippi, en 1962, à un étudiant Noir d'aller à l'université. Explications avec meltyCampus.

En octobre 1962, Kennedy permettait à un étudiant Noir du Mississippi, unÉtat ségrégationniste du Sud des États-Unis, d'aller à l'université alors que c'était réservé aux Blancs. Cet étudiant s'appelle James Meredith. Les journalistes de France Info sont allés à sa rencontre. Il atténue le rôle joué par Kennedy en 1962 : "Il a fait ce que le président devait faire. Ce que Kennedy voulait c'était être réélu président aux États-Unis pour la seconde fois, et moi j'ai obligé le gouvernement américain à utiliser son pouvoir pour faire respecter mes droits". Quelques années après Meredith, un autre étudiant Noir entre à l'université du Mississippi. Il s'agit de Donald Cole, aujourd'hui chargé des questions des diversités à l'université. Pour lui, Kennedy a fait avancer les droits des Noirs. "JFK n'était pas une figure populaire à l'époque, dans l'État du Mississippi. Mais, heureusement, il était dans la communauté noire de l'université du Mississippi. Il était le président qu'on voyait prendre un enfant noir dans ses bras, serrer la main d'un noir". Aujourd'hui, la plupart des étudiants de cette université partagent ce point de vue. Anthony, un étudiant noir de l'université du Mississippi, déclare : "Kennedy a laissé Meredith faire ce qu'il voulait c'est-à-dire entrer à l'université du Mississippi. Meredith aurait probablement été tué s'il ne l'avait pas protégé. Beaucoup de noirs dans le Sud considèrent que Kennedy est un héros". Donald Cole insiste sur cette image d'héros : "Kennedy était un héros pour nous et pour toujours".

JFK a permis au premier étudiant Noir du Mississippi d'étudier - photo
JFK a permis au premier étudiant Noir du Mississippi d'étudier - photo