Jeux Vidéo : Dans les coulisses des écoles...

Ecrit par

L'industrie du jeu vidéo en France marche bien. En matière de jeux vidéo et d'animation, les écoles françaises sont particulièrement réputées. Gamix vient tout juste de réaliser un reportage sur les jeux vidéo, l'occasion pour meltyCampus de se pencher sur la question.

Avant toute chose, il est important que préciser que l'industrie du jeu vidéo en France se porte bien . Un secteur épargné par la crise et qui continue d'attirer chez les jeunes (la preuve en est : Jeux vidéos : les étudiants français surdoués). Au palmarès des écoles les plus réputées, se succèdent l'école Enjmin, l'école Créajeux, l'école de l'image des Gobelins et Supinfogame (pour en savoir plus, consultez notre article : Quelles écoles pour travailler dans le jeu vidéo ?). Seules deux d'entre elles (l'Ecole nationale du jeu et des médias interactifs à Angoulême et Créajeux à Nîmes) sont labellisées par le Syndicat national du jeu vidéo. Pour David Téné, auteur du Guide Du Jeu Vidéo, trois formations marchent bien et sont porteuses. Il s'agit du game design, de l'infographie appliquée aux jeux vidéo et de la programmation. M. Téné, au micro de Gamix, précise à propos de cette dernière : "Etre programmeur de jeux vidéo ce n'est pas pareil qu'être programmeur dans la finance. Mais ce n'est pas forcement ce qui est le plus demandé par les employeurs".

Jeux Vidéo : Dans les coulisses des écoles...

En France, environ 70 écoles proposent une formation en jeux vidéos et à peu près 40 en cinéma d'animation. En animation, le DMA, (diplôme des métiers d'art) est l'unique diplôme reconnu par l'Etat. S'obtenant en deux ans, seuls quatre établissements publics le proposent. Les autres formations sont privées. Et parmi elles, Isart digital (Institut supérieur de l'art digital) a fait le choix de l'alternance. Son directeur, Xavier Rouselle se justifie " On n'est pas là pour prendre des gens déjà formés. On prend des gens en acceptant le risque, nous, de les amener à ce niveau qu'ils n'ont pas." Avant d'adresser un conseil aux étudiants susceptibles d'être intéressés : "Toujours être dans un processus créatif. Toujours être en mouvement". Si une année de formation coûte généralement autour des 7 000 euros, le choix de l'alternance peut se révéler payant. En effet, l'entreprise prend elle-même en charge le prix de la formation. Un avantage non négligeable au point de vue financier. Enfin, pour choisir au mieux son école, les prix gagnés aux concours par les étudiants de ces écoles sont un bon indicateur. Qu'il s'agisse du Prix Etudiant du jeu vidéo, du concours international 3D3 ou du Festival international du film d'animation d'Annecy (74), ces trois distinctions sont des valeurs sûres et incontournables dans l'industrie du jeu vidéo et du cinéma d'animation.

Jeux Vidéo : Dans les coulisses des écoles...