Je suis une légende de Richard Matheson, la lecture de Jade

Ecrit par

Jade, étudiante en Journalisme, est passionnée de Littérature. Toutes les semaines, elle publie pour meltyCampus ses dernières lectures. Aujourd'hui : Je suis une légende, de Richard Matheson.

Après Le Trône de Fer et son adaptation à la télévision, retour aujourd'hui sur un nouveau film culte pour toute une génération : Je suis une légende. Immédiatement, vous pensez à Will Smith et à sa vie de reclus au milieu des zombies. Et pourtant, le film paru en 2007 n'est que la troisième adaptation du roman de Richard Matheson. Intitulé "I am a legend", le roman met en scène Robert Neville, seul rescapé d'une pandémie qui a transformé l'ensemble de la population en vampires. Oui, il s'agit bien de vampires, et non de zombies. Et les différences entre le film et l'œuvre de Matheson ne s'arrêtent pas là…

Je suis une légende de Richard Matheson, la lecture de Jade

Dans les années 50, Robert Neville est l'unique survivant de la pandémie qui a changé les humains en vampires. Immunisé grâce à une morsure de chauve-souris reçue des années auparavant, il est contraint de se cacher pour survivre. Tous les jours, il erre et se réapprovisionne dans la ville déserte. Les vampires ne sortent que la nuit, en attendant de trouver un moyen de braver le soleil pour exterminer le dernier homme. Axé sur la survie d'un homme au milieu de ceux qui furent autrefois ses semblables, l'œuvre de Richard Matheson dépasse largement le film de Francis Lawrence. Pas question dans le livre de mettre en évidence l'homme en tant que héros, seul humain parmi des êtres décharnés. Il s'agit au contraire d'étudier la réaction et la vie du protagoniste, qui devient l'Autre, le Différent face à une nouvelle population. Encore plus poignante que dans le film, la survie de Neville est décrite avec soin, de même que ses nombreux combats contre les vampires. Et si dans le film on craignait pour la vie du héros, à la lecture du livre, on craindrait plutôt pour sa propre vie, tant l'écriture est vive et réaliste, à en donner des sueurs froides. Vous voilà au milieu des vampires, dernier homme sur Terre et destiné à mourir pour que s'installe un nouveau peuple...

Je suis une légende de Richard Matheson, la lecture de Jade

C'est en réalité un thème battu et rebattu qu'a choisi Richard Matheson : le vampirisme, un sujet qui fascine depuis des dizaines d'années. Depuis Dracula, plus précisément. Sauf qu'ici, la situation est totalement inversée. Ce n'est pas le vampire qui est différent et pose problème, mais l'homme. Seul et acculé, Robert Neville survit sans vivre. Il n'est pas le héros mais la menace, le danger qu'il faut détruire pour qu'une ère nouvelle s'installe. " La boucle est bouclée, pensa-t-il au moment de sombrer dans la nuit définitive. Une nouvelle terreur est née de la mort, une nouvelle superstition s'installe dans le monde. Je suis une légende…" Jusqu'à la fin, Matheson persiste et signe. Son livre n'est pas et ne sera pas un happy end. Cela irait en effet à l'encontre de ce qu'il souhaite montrer : la fin de l'humanité, remplacée par une autre population certes différente, mais qui est tout simplement une déformation de l'homme….

Je suis une légende de Richard Matheson, la lecture de Jade
Je suis une légende de Richard Matheson, la lecture de Jade