J'ai testé pour vous : Les Fêtes de Bayonne !

Ecrit par

Après avoir testé pour vous le Festival FNAC Live, la rédac’ prend la direction du Sud-Ouest et s’invite à l’Evénement de l’année pour la région, les Fêtes de Bayonne !

Des milliers de personnes habillées de rouge et de blanc et rassemblées dans les rues à chanter et danser au son des bandas : vous êtes bien à Bayonne, pas de doute ! Les Fêtes de Bayonne, c’est un peu l’événement que les festayres attendent toute l’année. L’occasion de faire la fête en plein air et de revoir de vieux amis si vous êtes du Sud-Ouest. Un événement tellement fédérateur que chaque année, les rues de Bayonne se remplissent un peu plus et attirent des touristes venant de la France entière. Plus qu’une simple fête qui dure 5 jours, elles sont un élément fondamental de la culture basque. Ne vous avisez pas de venir habillé d’un simple jeans avec un t-shirt car vous vous sentiriez tellement mal que vous feriez demi-tour dans la minute pour aller vous acheter au supermarché le plus proche la panoplie complète du festayre : un pantalon et un t-shirt blanc, une écharpe/ceinture (cinta) rouge à nouer autour de la taille et un foulard à attacher autour de votre cou. Mais, ces derniers jours, ce n’est pas tant du folklore des fêtes dont on a parlé dans la presse mais bien plus des dérives de ces dernières. Il y a quelques jours en effet, vous pouviez par exemple lire une critique plutôt assassine de l’événement dans les Inrocks qui regrettaient la "bofisation" de ces fêtes qui n’étaient devenues qu’un prétexte pour boire des litres de mauvaise sangria tout ça pour finir par la vomir deux heures plus tard. Une critique qui n’a pas du tout plu à un journaliste du Figaro (on vous laisse imaginer de quel coin de France il vient) qui s’est empressé de donner sa vision des fêtes.

J'ai testé pour vous : Les Fêtes de Bayonne !

Ce que l’on a pu constater nous, c’est que les fêtes de Bayonne s’adressent à deux publics différents qui ne vont pas en ville à la même heure et ne traînent pas dans les mêmes quartiers. Les trentenaires-quarantenaires arrivent généralement dans l’après-midi, vont voir la course à la cocarde, puis quelques chants basques le long des remparts et s’installent enfin à une peña sur les berges de la Nive pour boire quelques verres au soleil. Les "vrais" fêtards eux, généralement étudiants ou jeunes actifs, arrivent pour la plupart plus tard dans la soirée, déjà bien avinés et boivent jusqu’aux petites heures du matin au Petit Bayonne. Certains se retrouveront malheureusement au poste de la Croix rouge mis en place pour l’occasion. Le tout est donc de savoir ce que vous voulez faire aux fêtes et, ceux qui, comme notre fameux journaliste du Figaro, préféreraient éviter de voir des jeunes vomir et dormir sur un trottoir sont invités à venir profiter du folklore basque en journée. Nous, nous avons en tout cas passé un très bon moment là-bas. Et vous, vous les avez déjà faîtes ? Vous pensez que ça vaut quand même le détour ?

J'ai testé pour vous : Les Fêtes de Bayonne !