Adopteunmec : Episode 1, j'ai testé pour vous le site (et ça a été compliqué) 

Ecrit par

Après avoir testé pour vous Tinder, puis Snapchat, les deux applis étudiantes du moment. J'ai eu envie de tester Adopteunmec, le site où les hommes ne sont que produits ! On dit que le pouvoir transforme les gens, que vais-je donc devenir sur ce site ? La réponse maintenant !

Depuis le temps que j'inspecte les pires messages Adopteunmec, il fallait bien que je teste à mon tour l'expérience sur ce site. Avec un vrai profil et non avec le profil de la fausse étudiante "libre et fun" que nous avons créé. De plus, j'ai déjà testé Tinder (j'en ai gardé des séquelles psychologiques), donc pourquoi ne pas tester Adopteunmec qui fait partie des sites de rencontres préférés des françaises. Ce qui n'est pas surprenant vu que sur ce site, les femmes sont reines. Et comme j'adore être reine, je fonce !

Pour commencer, j'aimerais dire que comme pour Tinder, je n'assume pas du tout d'être sur ce site de rencontres ! J'ai toujours peur de tomber sur quelqu'un que je connais ou d'être reconnue lors d'une soirée. Ma plus grande hantise, c'est d'entendre "Hey ce n'est pas toi la meuf d'Adopteunmec ? Mais si ! C'est toi qui cherche l'homme de ta vie sur ce site, c'est toi la fille qui a des soucis de sociabilisation et qui préfère rencontrer des pervers sur le net plutôt que sortir ?". Si cela m'arrive bien sûr je nierai tout, et je jouerai l'étudiante en séjour linguistique qui ne comprend pas un mot de français - "moi pas comprendre, toi erreur de personne, moi Tarzan". Encore une fois, pour ce "j'ai testé pour vous" , mon métier est mon alibi. J'hésite même à imprimer la phrase "je fais ça pour mon boulot" sur un t-shirt.

Première étape dans cette aventure 2.0 : les photos. Je dis bien LES car je sais que si je mets une seule photo, je vais trouver ça dans ma boite de réception : "wesh tu crois je t'ai pas vu venir ? Toutes celles qui mettent une seule photo, ce sont des fakes, allez je t'ai démasqué grosse biatch !". Je décide donc de mettre deux photos. Où je suis seule car je ne veux pas embarquer mes amis dans cette aventure et je veux encore moins qu'un des produits (ce n'est pas moi qui le dit, c'est le site qui appelle les hommes de cette façon voyons !) me dise qu'il préfère de loin la fille avec qui je suis sur la photo et que je suis un monstre à côté d'elle. Je choisis alors deux photos, où je suis seule, et où je ne suis pas devant le miroir de ma salle de bain. Après les photos, il est temps de remplir mon profil. Opération compliquée : il faut faire attention et taper juste. Je veux dire par là que si tu passes pour une fille trop sérieuse, prise de tête et chiante, tu peux être sûre de faire fuir tous les mecs. Mais à coté de ça, si tu passes pour la fille trop "open", tu vas forcement attirer tous les pervers du site. J'opte donc pour une annonce et description courte, efficace et humoristique. Je ne remplis pas les cases "ce que j'aime" et "ce que je n'aime pas", car à tous les coups je vais tomber sur des garçons qui vont mal interpréter mes propos. Il suffit que je note que j'aime la nourriture asiatique pour tomber sur ce genre de message : "tu veux voir mon nem bébé ?". Classe…

Maintenant que j'ai rempli ma carte d'identité, je peux commencer à naviguer sur ce site. Première chose que je vois, il y a des produits régionaux, des produits tombés du camion et je peux tous les mettre dans mon panier, les reposer en rayon ou les réserver pour une durée de 24h. Pourquoi j'ai passé autant de temps à faire mes courses à Carrefour, alors que j'avais à ma disposition un supermarché beaucoup plus fun ? Par contre je ne vois pas d'hôtesses de caisse, ni d'employés présents pour agrafer mon sac à l'entrée du magasin, c'est fâcheux ! Au bout de quelques minutes de promenade, je vois un petit rectangle en bas à droite, qui apparaît sur mon écran. "Trucmuche vous a lancé un charme", j'ai envie de dire "coucou toi !" haut et fort et je dis "coucou toi !" haut et fort même si je suis seule dans mon salon… Oui ma vie est triste. Bon bah voilà, on m'a lancé un charme. C'est assez violent je trouve. Tout de suite, j'ai l'image d'un mec dans la rue qui me lance un frisbee avec écrit "charme" dessus, et comme je ne suis pas douée, je le reçois en pleine tête...Bon maintenant je dois accepter ou refuser ce frisbee qu'il m'a lancé. Et pour prendre ma décision, je vais inspecter son profil.

En fait, j'ai vraiment l'impression d'être dans un magasin et d'inspecter les ingrédients d'un produit avant de le reposer en rayon, ou de le mettre dans mon panier. Je trouve ça étrange que les mecs acceptent d'être comparés à de la marchandise, et je trouve ça encore plus étrange, qu'ils payent pour ça ! Bref, je procède à mon enquête ! Première chose que je regarde : sa taille. Je préfère éviter d'être dans la même situation que Vanessa, lors de son premier rendez-vous Adopteunmec. Bien sûr, avant la taille, j'ai regardé la photo. Attendez, ce n'est pas parce qu'on n'est pas sur Tinder qu'il ne faut pas "mater" un peu ! Mais je sais très bien que si sur sa photo il ressemble à Georges Clooney, mais qu' à coté de ça il écrit comme Nabilla, ça ne va pas le faire ! Rendez-vous demain pour savoir si j'ai accepté ou pas ce charme (une des plus grandes décisions de ma vie), si ce site m'est monté à la tête ou si au contraire, je déteste !