#ItooamENA : Des étudiants de l'ENA luttent contres les clichés à l'école (Photos)

Ecrit par

Après Harvard ou Berkeley, c’est au tour des étudiants de l’ENA de s’engager contre le racisme au sein de leur école. Retour sur les faits avec meltyCampus.

On se souvient de ces étudiants noirs d’Harvard qui, pour lutter contre les clichés, s’étaient pris en photo, avec, écrits sur une ardoise, des exemples de paroles discriminantes qu’ils ont pu entendre au cours de leurs études. Petit florilège : "Tu as de la chance d’être noire… C’est beaucoup plus facile pour entrer à l’université !" ou encore "Sais-tu lire ?". D’autres répondent aux clichés racistes qui ont pu circuler au sein de l’école : "Non je ne t’apprendrai pas le Twerk" ou même "Non je n’ai pas immigré pour me faire soigner du SIDA". Depuis le 11 avril, ce sont les étudiants de l’ENA, l’Ecole Nationale d’Administration qui forme les élites du pays, qui suivent le mouvement, avec une campagne photo intitulée " I ,too, am ENA". Le hashtag #itooamENA ne perce pas encore sur Twitter, mais ça ne saurait tarder selon le Huffington Post.

#ItooamENA : Des étudiants de l'ENA luttent contres les clichés à l'école (Photos) - photo
#ItooamENA : Des étudiants de l'ENA luttent contres les clichés à l'école (Photos) - photo
#ItooamENA : Des étudiants de l'ENA luttent contres les clichés à l'école (Photos) - photo
#ItooamENA : Des étudiants de l'ENA luttent contres les clichés à l'école (Photos) - photo

La campagne photos de ces futurs énarques reprend le principe de celle d’Harvard, et rapporte des paroles au moins aussi affligeantes : "Chouette ! Non seulement tu parles bien français mais en plus tu parles sans accent" ou encore "Pourquoi tu fais l’ENA ? Tu veux devenir président de l’Afrique ?". Il s’agit de dénoncer une "ignorance omniprésente", et ces étudiants expliquent leur action ainsi : " Nous faisons le vœu que les gens commencent à réfléchir à leurs paroles, qu'ils évitent de généraliser et qu'ils prennent le temps de voir quelqu'un sans s'arrêter à une couleur de peau ou une origine présumée. Nous aussi, nous sommes de l'ENA." On comprend le ras-le-bol ce ces étudiants, surtout lorsque l'on apprend qu'au Texas, le racisme est toléré à l'Université!

#ItooamENA : Des étudiants de l'ENA luttent contres les clichés à l'école (Photos)